Les protéines sont-elles essentielles aux muscles ?

Les protéines sont-elles essentielles aux muscles ?
Le 03/04/2016 par Chris

On a coutume de penser que la prise de masse musculaire passe par une importante consommation de protéines. C’est en partie vrai. Mais Sébastien de BSA-SHOP spécialisé dans la nutrition en musculation, nous explique dans quelles conditions et pour quelles raisons la consommation d’aliments protéinés est intéressante. Surtout, nous souhaitons vous éviter un déséquilibre alimentaire et vous assurer une forme physique optimale.

 

Pour commencer, savez-vous pourquoi les muscles sont friands de protéines ? Tout simplement parce que les cellules musculaires sont elles-mêmes en grande partie composées desdites protéines. Lorsque l’on participe à un cours de sport intense, les muscles se contractent et se relâchent sans cesse, ce qui cause des microlésions.

 

C’est d’ailleurs cette foule de petites blessures qui engendre les courbatures après un entraînement. L’organisme mobilise alors ses meilleurs agents pour réparer les fibres musculaires et les renforcer, de manière à ce qu’elles soient plus résistantes lors d’une future sollicitation.

 

L’idéal, pour participer activement à leur reconstruction, c’est de leur fournir ce dont elles ont besoin dans la demi-heure qui suit l’effort. N’hésitez pas à vous faire une collation à base de fromage blanc ou de barres protéinées, comme on les trouve dans la boutique BSA-SHOP, spécialiste en produits de musculation.

 

 

L’équilibre avant tout

Avant d’entrer dans le détail du panel de protéines qui existe, il convient de faire un point sur l’équilibre alimentaire. La santé est un savant cocktail d’une multitude d’ingrédients parmi lesquels on trouve le sport et l’alimentation.

 

Ces éléments-là sont interdépendants. Une alimentation variée sera l’une des clés d’une séance de musculation réussie. C’est-à-dire qu’elle ne doit pas être constituée exclusivement de protéines, car vous risqueriez d’importantes carences. Vous devez continuer de consommer des fruits et des légumes notamment, pour leurs vitamines et minéraux essentiels. Globalement, trois repas et deux collations par jour est un rythme sain. Assurez-vous simplement que les bonnes protéines en font partie, sans en abuser.

 

Si vous souhaitez ponctuellement gagner en muscle, il est possible d’en ingurgiter davantage mais cela ne doit pas durer plus de quelques semaines d’affilée. Votre consommation ne devra pas dépasser 2,5 g de protéines par jour et par kilo (soit environ 200 g pour un sportif de 80 kilos).

 

 

N’oubliez pas les protéines végétales

Sachez aussi qu’au lieu de grignoter une cuisse de poulet au goûter, vous pouvez croquer quelques amandes ou encore des pistaches nature. Car il n’y a pas que les œufs, la viande, le poisson et le lait qui font office de sources de protéines Et surtout, il faut varier les aliments pour profiter des divers nutriments qu’ils apportent. 100 g d’amandes apportent 20 g de protéines ainsi que des acides gras insaturés essentiels à l’organisme, des fibres et des antioxydants.

 

Pensez aussi aux légumineuses telles les fèves, les lentilles ou encore les pois chiches. Une portion de fèves contient environ 25 % de son poids en protéines. Notez qu’elles sont également bourrées de glucides, de fibres, de vitamines B, E et C, et aident à diminuer le mauvais cholestérol sanguin.

 

Parmi les produits végétaux et protéinés les plus intéressants, on trouve le tofu et le riz complet. Le premier est idéal en phase de sèche car il contient des protéines et très peu de gras. Il a pour lui de fournir à l’organisme les huit acides aminés essentiels à son bon fonctionnement. Quant au riz complet, il apporte des protéines et son indexe glycémique est bas puisqu’il a conservé son enveloppe pleine de fibres.

 

Pensez aussi à l’avoine, au petit déjeuner par exemple. Cette céréale renferme une petit dose de protéines (environ 5 g pour 100 g) mais les pratiquants de musculation la consomme pour son apport en glucides et son indexe glycémique bas. Notez qu’elle contient aussi tous les acides aminés essentiels ainsi que des fibres et complète bien l’alimentation.

 

Maintenant que vous savez tout cela, il vous est interdit de ne vous cantonner qu’à certains aliments, suivez les directives Manger-bouger. Pensez « variété », et faîtes le plein de muscle et d’énergie !

 

 

Autres articles sur la Nutrition en musculation

Rappel immédiat