coach sportif

Régime acide-base, conseils de coach

Régime acide-base
Le 12/04/2014 par CJ

Ce régime qui n'est pas vraiment un régime minceur à proprement parler même si il y contribue, part d’un constat simple : la nourriture moderne occasionne un déséquilibre du pH à différents niveaux dans l’organisme (sang, reins, peau, etc.). L’alimentation courante, à base de produits animaliers ou très raffinés, riches en graisses, sucres et sel, provoque un regain d’acidité, qui elle a pour conséquence divers symptômes qui vont du « simple » reflux gastrique à la fragilisation osseuse ainsi qu’à la rétention de poids. A contrario, une alimentation végétarienne provoque l’alcalinisation de l’organisme. Pour la plupart d’entre nous, l’équilibre se trouve donc dans l’adoption d’une alimentation qui laisse une place plus importante au végétarisme.

 

Cependant, il n’est pas obligatoire de faire une croix sur tous les aliments d’origine animale pour rétablir un équilibre acidobasique, comme le prouvent plusieurs études, et c’est l’avantage de ce régime. En effet, c’est l’une des diètes qui permet de manger le plus varié. Concrètement, il faut privilégier les fruits et légumes, les épices, les fines herbes et les graines comme les amandes. Mais attention, certains aliments d’origine végétale sont acidifiants (figue, tomate, épinard, pois, les légumineuses et les céréales) et doivent donc être consommés avec modération. Les produits d’origine animale n’ont pas non plus la même capacité acidifiante. Des guides peuvent vous renseigner sur le pouvoir acidifiant ou alcalinisant de chaque aliment, basés sur des études scientifiques. Tout n’est pas que dans le goût !

 

 

 

Autres articles sur les régimes minceur

Rappel immédiat