coach sportif
CONTACT

Comment l’activité physique fait du bien à la santé mentale

Une sportive épanouie fait sa séance de running en extérieur.

La santé mentale a longtemps été reléguée au second plan par rapport à la santé physique. Pourtant, elle est l’une des principales causes de maladies à l’échelle mondiale ! L’une et l’autre sont d’ailleurs intimement liées. Découvrez comment un coach sportif, et le sport en général, peuvent contribuer positivement à votre santé mentale !

Préoccupations récentes autour de la santé mentale

Une femme stressée se tient le front.
La santé mentale : une question de plus en plus présente dans notre quotidien !

Le rapport annuel de 2021 sur l’état de la santé mentale à l’échelle mondiale a rapporté une dégradation de celle-ci aux quatre coins du globe 1. Si celle-ci n’est pas totalement étrangère à la situation sanitaire alors en cours, la détérioration de la santé psychique n’est malheureusement pas une nouveauté.
Les articles se multiplient, ces dernières années, autour de l’augmentation des troubles mentaux (anxiété, dépression, troubles du sommeil…), notamment chez les jeunes. Sujet autrefois tabou, les voix s’élèvent donc de plus en plus fréquemment pour défendre la santé mentale.

Pour rester en bonne santé physique et mentale, de nombreuses choses peuvent être mises en place : accessibilité aux soins, amélioration des conditions de vie et de travail, vie sociale riche et épanouissante… Mais aussi la pratique d’une activité physique régulière 2 !

La santé mentale, intimement liée à la forme physique !

Une cycliste porte son vélo en souriant.
Le sport : un vrai soutien dans votre quête de bien-être !

Les bienfaits du sport sur la santé mentale

Le sport est source de bien-être sur le plan mental, à plusieurs égards.

Le sport pour gérer le stress

Tout d’abord, lorsqu’il devient un plaisir, il est un moment que l’on se consacre et qui permet de se relaxer. Les adeptes de sport pourraient ainsi retirer autant de bienfaits de leur séance sur leur humeur que par le biais d’un traitement anxiolytique 2 !

L’une des explications à ce phénomène repose sur les hormones libérées pendant l’activité physique (nous vous renvoyons à notre article détaillé en bas de page). Le cortisol et la sérotonine, tout particulièrement, vont modérer le stress et générer du bien-être.

Les bienfaits du sport sur l’estime de soi

Mais le sport est aussi une question de plaisir et de gratification personnelle. L’atteinte des objectifs fixés est ainsi un véritable boost pour l’estime de soi et la motivation.
En effet, se dépasser et se rendre compte de quoi est capable son corps peut complétement modifier la perception que l’on a de soi-même. Il s’agit d’un cercle vertueux : on se sent plus confiant(e), et on veut poursuivre dans cette voie.

Le sport pour lutter contre l’isolement social

Par conséquent, être actif pousse à être actif. C’est donc le moyen idéal de vaincre la sédentarité. En plus d’être stimulant pour l’intellect, avoir une vie sociale bien remplie est bon pour le moral.
En effet, l’isolement est l’un des principaux maux que subissent les personnes souffrant de troubles de la santé mentale. Il arrive que le fait de se sentir seul soit à l’origine de la détresse, ou cela peut être un symptômes de la maladie (comme dans le cas de la dépression qui peut pousser à s’isoler).

Les activités sportives créent du lien social. Cela peut être le cas en pratiquant à plusieurs comme dans les sports collectifs, ou simplement de façon encadrée avec un professeur. Pratiquer une activité qui nécessite de l’entraide ou de la collaboration peut aussi donner le sentiment d’avoir un rôle important à remplir ! Non seulement cela aide à rester constant, mais aussi à se trouver des objectifs positifs.

Les bienfaits du sport sur le sommeil et santé mentale

Il est indéniable que le sport a des effets positifs sur le sommeil et sur sa qualité ! Dans notre article dédié se penchant sur les études menées sur le sujet, nous avions notamment noté les bienfaits de l’activité physique sur les troubles du sommeil. Ces derniers peuvent être source de détresse pour les personnes qui les subissent.
Pratiquer une activité régulière à une intensité modérée semblerait pouvoir aider à surmonter ces difficultés, et donc à se sentir mieux au quotidien. Le simple fait de se dépenser peut aider à mieux trouver le sommeil le soir venu, ce qui peut aussi éviter les ruminations du couché quand on est angoissé ou stressé.

Performances intellectuelles et activité physique

Le bien-être n’est pas le seul pan de la santé mentale. La conservation de bonnes performances intellectuelles est également primordial. Car l’âge ou le manque de stimulis peuvent impacter négativement les capacités cognitives de n’importe qui !
Le sport permet de freiner ces effets, et même de donner un coup de fouet à la capacité d’analyse.

Une meilleure disposition émotionnelle permet en effet d’être plus performant intellectuellement. Et comme nous l’avons vu, le sport peut contribuer au bien-être émotionnel. D’une pierre, deux coups ! Mais ce n’est pas tout : le sport impacte également notre cerveau très directement.

Connaissez vous la neurogénèse ? Ce terme désigne tout simplement la constitution des neurones ! Si la plus grande partie de la neurogénèse s’effectue entre le stade embryonnaire et l’adolescence, ce phénomène se poursuit à l’âge adulte. C’est ce qui génère la « plasticité cérébrale ».
En d’autres termes, cela permet à votre cerveau de s’adapter à de nouvelles situations. La neurogénèse va ainsi renforcer votre système nerveux, ce qui est excellent pour la mémoire.
Et deveniez quoi ? Ce processus serait stimulé par les activités sportives aérobiques (en endurance) 3 !

Prendre soin de son mental pour performer dans le sport

Une bonne santé morale et mentale est indispensable pour réussir dans le sport. Une étude portant sur la perte de poids et le sport a ainsi remarqué que les personnes qui se blâment et se critiquent à chaque échec sont moins efficaces que celles qui sont bienveillantes avec elles-mêmes.

Ainsi, faire preuve d’autocompassion dans la vie de tous les jours permet de mieux affronter ses émotions négatives. Mais l’auto-compassion dans le sport est aussi un facteur de performance.

Par conséquent, non seulement le sport a des bienfaits sur le mental, mais un bon état d’esprit a aussi un impact sur la réussite sportive !

Les meilleurs sports pour la santé mentale

Une sportive fait du yoga avec son chat pour se relaxer.
Des activités comme le yoga vous aideront à vous sentir bien !

Certaines activités sont particulièrement propices au bien-être psychologique ! Outre le sport que vous choisissez, le fait de vous fixer des objectifs et de vous challenger est important. Bien sûr, il vous faudra privilégier une activité physique qui vous plaît et qui vous correspond ! Voici cependant quelques-unes de celles que nous vous recommandons, et les raisons pour lesquelles elles sont particulièrement intéressantes.

Si tout le monde n’y est pas sensible, la course à pied peut être l’occasion de se vider complètement la tête. Pratiquée en pleine nature (c’est le cas en particulier pour le trail), elle permet de se plonger dans un environnement également propice à la relaxation.

C’est aussi le cas d’activités comme le yoga, le qi gong ou le tai chi, qui vont favoriser la détente et peuvent se tenir en plein air. Pratiquées en petits groupes (en famille, entre amis…), elles permettent de lutter contre la déprime !

Les sports collectifs peuvent d’ailleurs s’avérer très bénéfiques à la santé mentale. En effet, ils permettent d’associer activité physique et rapports sociaux forts, de par leur esprit de cohésion.

Si vous vous sentez plus à l’aise seul ou en tête-à-tête avec un coach, une pratique comme celle de la boxe ou du renforcement musculaire vous défoulera !
La danse est aussi un sport excellent pour décompresser et dépenser de l’énergie. Son aspect artistique vous permettra également d’extérioriser vos émotions.

Dans une optique de détente, vous pouvez aussi tester différentes méthodes de relaxation, comme la sophrologie ou la méditation, en parallèle de vos cours de sport.

Les limites de l’activité physique sur la santé mentale

Nous l’avons vu, le sport fait du bien au mental. Mais ce n’est pas non plus un remède miracle !

Vous pouvez bien sûr évacuer le stress par le biais de l’activité physique, et elle peut aussi aider face à certains troubles de la santé mentale. Néanmoins, ces derniers requièrent souvent un soutien psychologique extérieur. N’hésitez donc pas à consulter un spécialiste de ce domaine, à l’image du psychologue. Si vous hésitez à sauter le pas, vous pouvez vous adresser à votre médecin en premier lieu !

Par ailleurs, quand le sport devient une addiction, cela comporte certains dangers. En effet, puisqu’il amène son lot de satisfactions et de plaisirs, il peut, dans de rares cas, pousser à l’excès. Bien sûr, cette addiction nommée la bigorexie ne touche que peu de sportifs, et majoritairement ceux qui pratiquent de façon très intensive !
Pour éviter cela, de petites choses peuvent être mises en place. En premier lieu, il faut bien se renseigner : si on est accroc au sport, c’est souvent pour ses bienfaits sur la santé et la forme physique. Or, le surentrainement est l’ennemi de la progression, tandis que la construction du muscle se fait pendant la récupération.
Il est aussi possible de s’imposer une limite en terme de temps d’entrainement et de séances par semaine. S’il n’y a pas de consensus sur les chiffres, un sportif qui ne pratique pas à haut niveau devrait trouver son compte via 3 à 4 séances de sport par semaine.

Une activité physique d’intensité modérée avec votre coach particulier vous permettra d’être aussi bien dans votre corps que dans votre tête ! N’hésitez pas à essayer une séance avec l’un de nos entraineurs sportifs pour faire un pas vers le mieux être. 😉
Toutefois, tout problème de santé doit faire l’objet d’une attention particulière. N’hésitez pas à consulter des professionnels en parallèle de vos séances sportives pour vous faire aider.

Références :

  1. Thiagarajan, T., Newson, J., et al., « Mental state of the world 2021 », Sapien Labs, 2022. Disponible sur mentalstateoftheworld.report.
  2. Poirel, E., « Bienfaits psychologiques de l’activité physique pour la santé mentale optimale », Santé mentale au Québec, Vol. 42, n°1, printemps 2017, p. 147–164. Disponible sur erudit.org.
  3. Nokia, M., Lensu, S., et al., « Physical exercise increases adult hippocampal neurogenesis in male rats provided it is aerobic and sustained », The Journal of Physiology, vol. 594, issue 7, pp. 1855-1873, 2016. Disponible sur wiley.com.

Découvrez nos autres sujets santé :

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *