coach sportif

Quelle alimentation pour se renforcer musculairement ?

Nos conseils pour le renforcement musculaire contiennent également une partie nutrition. Quelle est la meilleure alimentation pour se renforcer ? Il ne suffit pas de s’entraîner pour faire une prise de masse musculaire. Vous devez nourrir votre corps avec des nutriments essentiels afin de vous renforcer et d’être en meilleure forme.

alimentation pour se renforcer
L’alimentation pour se renforcer : de bonnes protéines, du végétal, un peu de gras…

Des protéines de haute qualité contribuant au développement musculaire

Privilégiez des sources de protéines facilement assimilables

La consommation de protéines est un élément essentiel de l’alimentation d’un sportif sérieux. Avoir un apport en protéines adéquat est primordial pour réparer les fibres musculaires détruites par un entrainement.

Certains acides aminés essentiels sont présents en très grande quantité dans les produits carnés et les produits laitiers. C’est aussi la raison pour laquelle les recommandations principales sont d’en consommer. Par ailleurs, les produits animaux sont très assimilables par l’organisme humain.

La consommation de fromage blanc (avec un faible taux de matières grasses) est donc une manière simple de compléter ses apports en protéines.

Les protéines végétales : ne les évitez pas !

Cependant nous n’avons pas tous le même régime alimentaire. Pour diverses raisons, certains sportifs choisissent les protéines végétales comme sources de protéines dans leur alimentation pour se renforcer. Ce n’est pas parce qu’elles sont issues de plantes qu’elles n’ont pas un profil nutritionnel intéressant.

La synthèse des protéines se produit après tout entrainement destiné à vous renforcer. Elle n’utilise que des acides aminés et non des protéines encore formées. Ainsi, varier ses sources de protéines peut s’avérer pertinent pour diversifier votre apport en acides aminés.

Des protéines d’accord, mais en quelle quantité ?

Si l’on suit les recommandations de l’International Protein Board, notre consommation de protéines en grammes par kilos de poids de corps devrait être bien supérieure à ce que les établissements de santé recommandent fréquemment.

Un minimum de 1,5 grammes par kilos de poids est donc souhaitable, sachant que l’on peut monter jusqu’à 2,2 grammes et un peu plus. Pour les personnes n’ayant pas de troubles rénaux, cela ne pose pas de problème particulier. Surtout si vos entraînements sont intenses en parallèle.

alimentation pour se renforcer
Recommandations de l’International Protein Board

Les sucres, indispensables à la pratique d’une activité physique

Le sucre des fruits en collation pré entrainement

On ne vous le répétera jamais assez mais la consommation de fruits et légumes est un atout pour votre bien être. Ce sont des aliments riches en vitamine et en sucre, qui permettent de vous apporter de l’énergie tout au long de la journée.

Les fruits sont une source de glucides mêlant du fructose (libération lente) et du glucose (libération rapide). Ce sont donc des aliments parfaits pour une collation avant un entrainement. Les fibres musculaires se contractent plus vite lorsqu’elles ont du glucose disponible en grande quantité.

Vos entraînements vous paraîtront plus intenses le cas échéant. Une source de protéine comme un laitage, avec une pomme par exemple, permet d’assimiler au mieux les acides aminés et le sucre.

Par contre, certains fruits peuvent être aussi « riches en calories » ! Et comme avec tout aliment, si vous en consommez de trop et que votre total calorique excède vos besoins… Vous prendrez du poids.

Les légumes, des valeurs nutritionnelles hors-pair

Ne négligez pas les légumes pour autant. Ces derniers sont une mine de minéraux en tout genre, que l’on ne retrouve pas forcément en grande quantité dans les produits carnés. Les légumes dits « à feuilles », comme les différentes sortes de choux, sont particulièrement intéressants.

Le chou romanesco par exemple contient beaucoup de vitamine B9. Nous le recommandons donc à toutes les futures mamans qui continuent une activité physique douce pendant leur grossesse. Le chou de Bruxelles – le mal aimé ! – est très riche en potassium. Pour réduire la rétention d’eau, misez sur celui-ci !

alimentation pour se renforcer
Les sucres sont un élément essentiels de l’alimentation pour se renforcer.

Des matières grasses dans l’alimentation pour se renforcer

Le gras est-il vraiment essentiel ?

Le sujet des acides gras « essentiels » et « non essentiels » est un débat permanent entre tous les grands chercheurs en nutrition humaine. De manière générale on considère trois catégories de matières grasses : saturées, insaturées et « trans ».

Ces derniers sont des acides gras insaturés dont la configuration moléculaire a changé suite à une transformation chimique. On vous passera ces explications-là ! Mais ils sont potentiellement cancérigènes.

La plupart du temps, on recommande la consommation d’acides gras insaturés et non celle de ceux qui sont saturés. On vous dit par ailleurs que parmi les insaturés, il faut privilégier les Oméga 3 et non les Oméga 6 (pro-inflammatoires).

Mais cette recommandation est-elle vraiment justifiée ? D’autres chercheurs remettent ce principe en question. Les acides gras saturés sont plus stables et résistent à la chaleur, contrairement aux insaturés.

L’argument de ces chercheurs est ainsi que les acides gras insaturés ingérés se transforment en acide gras « trans » une fois à l’intérieur du corps. Cela n’est pas une situation idéale ! Aussi, pour eux, il faudrait privilégier les acides gras saturés (comme le beurre clarifié, l’huile de coco…).

Nous ne vous donnons donc pas de recommandations pour l’heure. Néanmoins nous vous invitons à vous renseigner de votre côté et à tester les différentes options pour savoir laquelle convient le mieux à votre organisme !

Les matières grasses dans le cadre d’une pratique sportive

Hormis les sports d’endurance qui consomment des triglycérides lors de l’effort, les activités de type renforcement musculaire utilisent principalement du sucre. Ils devraient donc être au cœur de votre alimentation.

Les acides gras sont néanmoins utilisés dans la création d’hormones stéroïdiennes, et en particulier la testostérone. C’est bien entendu l’hormone qui vous permet de construire du muscle. Néanmoins elle est aussi synthétisée à partir de votre propre cholestérol.

Un aliment carné riche en protéines contient souvent des acides gras. De par leur profil calorique et vu qu’ils ne sont pas « hautement » nécessaires à la production d’hormones, nous vous conseillons de limiter les apports en matières grasses.

alimentation pour se renforcer
La couleur et la diversité de l’alimentation à adopter pour se renforcer.

Au cours de votre coaching sportif, votre coach personnel pourra vous donner des conseils nutritionnels qui divergent comparés à ceux que nous venons de vous donner. Voici nos recommandations, mais d’autres configurations nutritionnelles existent.

La nutrition est une science très jeune, et nombreuses sont les pistes qu’il reste à explorer pour obtenir le modèle parfait de l’alimentation pour se renforcer.

Tester 1h à 19€ 😍

D’autres conseils pour le renforcement musculaire

Publié le