coach sportif

Les cours à domicile reprennent dès le 28/11/2020 ! En attendant, la visio est disponible et reste déductible des impôts jusqu'au 28/11 ✌️

Améliorer un squat avec les conseils d’un personal trainer

Tous nos conseils pour le renforcement musculaire peuvent être appliqués au quotidien afin d’avoir une meilleure hygiène de vie. Nous vous présentons ici nos conseils pour améliorer un squat.
Ceux-ci vous permettrons d’obtenir plus de résultats avec vos entraînements. Et ainsi, vous retirerez des bénéfices santé indéniables.

Pourquoi faire du squat ?

améliorer un squat pour atteindre ses objectifs sportifs
Améliorer un squat est une manière simple d’obtenir plus de résultats en termes de changements et de bien-être physiques.

Le squat, l’exercice fonctionnel par excellence ?

Le squat fait partie, avec les soulevés de terre, des quelques exercices qui permettent d’obtenir beaucoup de résultats en peu de temps. Ce sont les exercices dits « fonctionnels ». En outre, leur mouvement est également réalisé dans la vie quotidienne.

Les MOUVEMENTS fonctionnels

On les regroupe sous l’appellation des sept « mouvements primaires » :
-fléchir les genoux
-étendre les hanches
-porter
-marcher
-sauter
-pousser
-tirer

Le squat est un des exercices les plus fonctionnels car la position « accroupie » est relativement courante au quotidien. Vous renforcez donc votre musculature utilement en le pratiquant. Par ailleurs, un squat bien réalisé améliore votre posture et le positionnement de votre colonne vertébrale.

Le squat existe sous différentes formes

Back squats, front squat, overhead squat, zercher squat… Que de variantes ! Le squat est un exercice que l’on peut adapter. Notamment, les variations servent à cibler un groupe musculaire à renforcer en priorité. Faire des squats sous différentes variantes permet de palier certaines faiblesses de votre musculature.

Néanmoins, votre squat principal doit rester celui avec lequel vous êtes le plus confortable. Il doit essentiellement être adapté à votre morphologie et à votre objectif. Les avantages du squat sont divers et variés.
Cet exercice de musculation poly articulaire peut changer du tout au tout. Rien qu’en modifiant la position de pieds ! La charge que l’on ajoute peut également se placer à différents endroits.

Comment améliorer un squat ?

améliorer un squat : travailler sa mobilité
Pour améliorer un squat, vous devrez prévoir des séances de sport consacrées au travail de la mobilité.

Qu’est ce que l’ amplitude d’un mouvement ?

L’amplitude d’un mouvement est un angle et non une distance. Concernant le squat, l’amplitude correspond au degré de flexion de vos genoux. L’amplitude totale signifie donc que vous êtes accroupi. Au maximum théorique de vos capacités.
Nous ajoutons « théorique » car ce facteur est déterminé par la mobilité de chacun et d’autres variables anatomiques.

Privilégiez le squat complet

Néanmoins un squat complet sera toujours préférable à un squat partiel, ne serait-ce que parce qu’il permet de recruter bien plus de muscles et dans des proportions supérieure au squat partiel.

De nombreuses études montrent ainsi qu’un squat partiel est efficace mais non optimal pour développer les capacités musculaires (en savoir plus). On désigne par amplitude partielle toute amplitude au dessus de la parallèle.

Par conséquent, si vous le pouvez, abaissez les charges et faites du squat complet ! Vous éviterez aussi de vous faire mal au dos. Plus vous descendrez, plus vous mettrez de tension sur vos fessiers. La tension mécanique ne se placera donc plus sur vos lombaires ou vos genoux.

Faire des exercices « accessoires »

Les exercices accessoires servent à cibler, en isolation, un muscle ou groupe musculaire. Notamment, afin d’améliorer un mouvement poly articulaire.

Afin d’améliorer un squat, on réalisera donc des exercices ciblés pour les quadriceps, les ischio jambiers et les fessiers. Le « leg extension », ou extension de jambe, est une machine que l’on trouve principalement en salle de sport. Voire dans quelques aires de Street Workout bien équipées.

Néanmoins le problème majeur de la plupart des sportifs ne se situe pas au niveau des cuisses mais bien des fessiers. Dans ce cas, un programme de musculation réalisé par un coach sportif vous permettra d’amoindrir ce point faible.

L’arrière des cuisses sert de relais mécanique lorsque vous effectuez un squat. Pensez donc à renforcer cette zone, avec du leg curl par exemple. Toutes les zones de votre masse musculaire agissent en synergie, évitez d’en laisser de côté. Autrement, vous pourriez rapidement stagner dans votre programme sportif.

Améliorer sa mobilité

Certains compléments alimentaires vous promettent des effets significatifs sur les articulations. Bien que le manque de souplesse soit relativement récurrent, le manque de mobilité l’est encore plus ! La mobilité est une capacité physique. Elle est estimée en mesurant l’angle formé par deux segments de votre corps.

Vous vous souvenez de l’amplitude dont nous vous avons parlé un peu plus tôt ? C’est ce paramètre qui détermine si vous êtes mobile ou « immobile ». Le stretching permet aussi d’améliorer sa mobilité grâce à des étirements spécifiques.

Malasana pour améliorer son squat
Du stretching ou du yoga afin d’avoir une meilleure mobilité et ainsi améliorer un squat

Par ailleurs, une meilleure mobilité permet d’amoindrir le risque de blessure. Petit à petit, vous remarquerez également que votre posture se sera améliorée.
L’étirement et position de yoga « Malasana » est représentée ci-dessus. Il s’agit d’un exercice idéal en vue de l’objectif d’améliorer un squat.

Cependant, cette routine de stretching doit être réalisée quotidiennement. Ce n’est pas en deux jours que l’on améliore sa mobilité. Les conseils d’un coach sportif spécialisé en stretching ou en yoga vous permettront d’aller plus vite que par vous-mêmes.

Tester 1h à 19€ 😍

D’autres conseils pour le renforcement musculaire

Publié le