coach sportif

Diabete et sport : Musculation et endurance sont à l’honneur

Un quotidien mêlant sport et maladie est sans conteste la meilleure manière de recouvrer la santé. En France, plus de 3 millions de personnes sont traités pour diabète (1). Or, diabete et sport ne sont pas incompatibles, bien au contraire. Une pratique sportive régulière permet d’améliorer son état de santé de manière significative, notamment en ce qui concerne le diabète de type II. Grâce à quelques recommandations, nos coachs sportifs à domicile sont compétents pour prendre en charge votre pathologie et tirer le meilleur de vous-même.  

Diabete et Sport ne sont pas incompatibles !

Diabete et sport

Il est bon de rappeler que l’activité physique doit être encouragée chez le patient diabétique. En effet, la Haute Autorité de Santé (HAS) met en avant le besoin d’une modification de son mode de vie, dans le cadre d’un diabète de type II, non-insulino-dépendant. 

Cette phase passe, inévitablement, par un mode de vie plus actif, grâce à une pratique sportive régulière. Il s’en suivra une prise en charge diététique. Le but est ainsi de modifier progressivement ses mauvaises habitudes alimentaires. 

Concrètement, le sport agit à plusieurs niveaux en permettant : 

  • Une amélioration de la sensibilité à l’insuline (1). Une seule séance d’endurance permet d’améliorer immédiatement la sensibilité à l’insuline. 
  • Une diminution du taux d’hémoglobine glyquée. Un indice bas indique un diabète mieux contrôlé.  
  • Une baisse de sa masse grasse, responsable de l’insulino-résistance. Un renforcement musculaire global. 
  • Une diminution de la pression artérielle ainsi que l’ensemble des facteurs à risque de développer une maladie cardio-vasculaire.

Il est donc largement prouvé que diabete et sport sont compatibles afin d’améliorer son état de santé, immédiatement et pour longtemps.

Quels sports choisir quand on est diabétique ? 

La musculation ainsi que les sports d’endurance sont à privilégier. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande au moins 30 minutes d’activité physique et sportive par jour. 

La musculation

La pratique de la musculation se veut globale. De fait, viser un renforcement musculaire des membres supérieurs ainsi que des membres inférieurs.

Une étude (3) a démontré l’efficacité de la musculation sur le diabète de type 2, auprès de personnes âgées. Le programme d’entraînement d’une durée de 16 semaines, réparti sur deux séances hebdomadaires a été encourageant. En effet, l’entraînement en musculation a permis d’améliorer significativement la sensibilité à l’insuline et la glycémie. La composition corporelle ainsi que la force ont également évoluées.

Ces deux séances de musculation d’une durée de 45min à 60min peuvent facilement être mises en place à domicile avec votre coach sportif Ownsport. 

L’endurance

Diabete et sport

Les efforts d’endurance à l’image de la course à pied, du vélo, de la natation ou de la randonnée sont à encourager afin d’associer positivement diabete et sport.

Pour aller plus loin, une équipe de chercheur espagnol (4) a étudié l’impact d’un effort continu ou par intervalle sur la sensibilité à l’insuline. Concrètement, est-il préférable de courir ou pédaler 45min à intensité faible à modérée ou plutôt 15min grâce à un entraînement fractionné de haute intensité (HIIT) ?

Ils en concluent que l’entraînement sous forme de HIIT présente des bienfaits supérieurs. 

4 sprints de 30 secondes avec 4min30 de repos entre chaque sprint a permis d’améliorer la sensibilité à l’insuline de manière plus significative qu’une séance de vélo en continu de 35min ou 60min (respectivement à 80% et 45% de VO2MAX). 

Là encore, une séance de HIIT à domicile ou en extérieur est facilement réalisable pour un coach sportif diplômé. C’est l’idéal pour associer plaisir et efficacité. 

Nos conseils pour bien vivre sa pratique sportive

Diabète et sport

Diabete et sport font bon ménage à condition de respecter quelques recommandations. 

# Bien s’échauffer, à minima 10minutes, voire plus par temps froid. 

#L’intensité doit être progressive.

# S’hydrater régulièrement, par petites gorgées

#Contrôler la glycémie avant, pendant, après l’activité sportive (et dès les premiers signes d’inconfort)

# Avoir toujours sur soi quelques sucres ou des compotes pour se re-sucrer rapidement. A savoir que la musculation ainsi que les activités d’endurance sont à dominante hypoglycémiante. 

# Soyez régulier. Il est préférable de faire 3x30min de sport par semaine plutôt que quelques séances par-ci par-là, au gré de votre motivation. 

# Consultez un professionnel de santé avant toute reprise de votre activité physique et sportive.

Diabete et sport, quels bienfaits ? 

En tant que diabétique, le sport agit sur votre beauté intérieure et extérieure. 

D’aspect extérieur, le sport diminue votre pourcentage de masse grasse tout en augmentant votre masse maigre. Ainsi, votre composition corporelle s’en trouve transformée positivement puisque vous perdez du gras tout en gagnant du muscle.

D’un point de vue plus profond, physiologiquement ou mentalement, le sport augmente l’estime ainsi que la confiance en soi. Il améliore votre sensibilité à l’insuline tout en diminuant votre taux d’hémoglobine glyquée. Il s’agit de la part d’hémoglobine se fixant sur le glucose lorsque le taux de sucre dans le sang est élevé. Le sport lutte contre l’ hypertension artérielle ainsi que les risques cardiovasculaires.

Un taux normal se situe entre 4 et 6% de l’hémoglobine totale contre 6,5% chez un individu diabétique dont le diabète est contrôlé. Le sport participe donc à mieux contrôler son diabète. 

Profitez d’un coaching 100% personnalisé

Comme nous l’avons vu précédemment, la musculation ainsi que les activités d’endurance sont recommandées. C’est l’idéal pour associer diabete et sport. Or, il est tout à fait possible de pratiquer ces sports, à domicile ou en extérieur, accompagné d’un coach sportif diplômé. Disponible 7j/7 de 6h00 à 23h00, il existe forcément un coach sportif disponible près de chez vous. 

#Disponible
#Compétent 
#A l’écoute
#Personnalisé
#Économique

Le coach sportif peut intervenir à domicile, selon vos disponibilités. Il apportera tout le matériel nécessaire afin de réaliser une séance de sport sur-mesure, d’une durée de 1h00. Entre amies ou en famille, profitez d’un coaching convivial, efficace et économique. 
Fini la routine. Aucune séance ne se ressemble. Puisque l’endurance et le renforcement musculaire vous sont bénéfiques, autant associer les deux. C’est parti pour un circuit training ou un HIIT dont seul nos coachs ont le secret. 

Il s’agit d’une bonne alternative pour vous mettre sur les rails, vous motiver et vous conseiller. Le coaching permet d’éviter la blessure, d’obtenir rapidement des résultats ou tout simplement améliorer votre état de santé. Libre à vous de choisir le nombre de séance correspondant à vos besoins. 

Conclusion

En résumé, diabete et sport sont à encourager. D’un point de vue scientifique, tous les voyants sont au vert pour une activité physique régulière. Le diabète ne doit pas être un frein à l’exercice physique.

Être sédentaire n’est pas bénéfique. Nous nous encourageons à pratiquer régulièrement une activité sportive qui vous motive afin de vous épanouir. Votre état de santé s’en trouvera amélioré.

Notre équipe de coach sportif, disponible dans toute la France, sont à votre écoute pour vous accompagner dans votre démarche en vous proposant des séances de sport seul ou en groupe. N’hésitez pas à les contacter via ce formulaire.

Références : 

  • https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/diabete
  •  https://www.sci-sport.com/articles/meilleur-impact-sur-la-sensibilite-a-l-insuline-effort-continu-ou-par-intervalle-123.php
  • https://www.sci-sport.com/articles/Personnes-agees-et-diabete-de-type-2-les-effets-positifs-de-la-musculation-038.php.
  • Ortega JF, Fernandez-Elias VE, Hamouti N, Garcia-Pallares J and Mora-Rodriguez R. Higher insulin-sentizing response after sprint interval compared to continuous exercise. Int J Sports Med In Press, 2015.

D’autres articles sur le sport et la maladie

Publié le