coach sportif

Les cours à domicile reprennent dès le 28/11/2020 ! En attendant, la visio est disponible et reste déductible des impôts jusqu'au 28/11 ✌️

Pensez à étirer les mollets pour pratiquer le running

Parmi nos exercices de stretching jambe, vous pourrez retrouver un étirement des mollets. Nous le conseillons à tous les sportifs qui pratiquent de la course à pied, du football, du rugby… Cet exercice devrait être réalisé, au minimum, à une heure d’intervalle de tout entraînement.

Il permet d’isoler les muscles du mollet, a contrario de l’étirement en fente qui mobilise l’ensemble de la chaîne postérieure. Notre entraîneur sportif vous explique ici la technique d’exécution de cet exercice.

Muscles sollicités avec l’étirement des mollets

L’étirement des mollets est un exercice de stretching qui permet d’isoler ce groupe musculaire. Ce dernier comporte deux muscles principaux, divisés en faisceaux : le triceps sural et le muscle péronier. Le premier forme la partie volumineuse du mollet, située à l’arrière de la jambe. Le second renforce latéralement le tibia.

Grâce à sa position assise, cet exercice isole complètement le mollet. Dans une moindre mesure, il vous sera possible d’étirer la plante du pied. En attirant les orteils vers vous, vous réaliserez une dorsiflexion permettant d’étendre la voûte plantaire.

Technique de l’étirement des mollets

Il sera plus efficace de réaliser l’exercice en utilisant vos deux mains sur une même jambe.

Position de départ

Étirement des mollets : position initiale
Allongez-vous sur votre tapis de sol.

Étirement des mollets

Étirement des mollets
Relevez le buste en gardant les jambes devant vous. Repliez une jambe transversalement. Saisissez le bord externe du pied avec une main, tenez votre cheville de l’autre main.
Amenez la pointe de pied vers le tibia. Veillez à ce que le pied ne dévie pas de sa trajectoire verticale.

Retour en position de départ

Étirement des mollets : position finale
Réalisez l’étirement pendant 30 secondes. Changez de jambe et renouvelez l’opération.

Consignes de sécurité : Veillez à garder le pied dans l’alignement de la jambe.

Focus sur le mollet

On trouve des éléments, tout aussi importants que délicats, aux deux extrémités du mollet. D’un côté se trouve le ménisque, de l’autre le tendon d Achille. Lorsque l’on a les jambes tendues, ce dernier supporte le poids du corps. Le tendon d’Achille est le dernier maillon luttant contre la gravité.

Par ailleurs, le tendon d’Achille produit un signal au cours de la marche. Le mollet, le quadriceps, et les fessiers de la jambe avant se contractent alors. Ceci crée une « triple extension » : la cheville, le genou et la hanche sont étendus en même temps, pendant un très court instant. En conséquence, la jambe arrière est entraînée vers l’avant, à la manière d’un balancier.

Le mollet est donc hautement impliqué dans le modèle de la bipédie. Chez certains individus, le muscle se développe moins. Alors, bien que cela puisse leur déplaire d’un point de vue esthétique, cela fera d’eux de très bon coureurs.
En effet, ils ne seront pas lestés en bas de la jambe. Aussi, n’hésitez pas à contacter un de nos coachs sportifs spécialisés en running pour profiter pleinement de votre potentiel sportif !

Tester 1h à 19€ 😍

Découvrez d’autres exercices de stretching pour les jambes !

Publié le