coach sportif

Étirements de la cuisse, détendez vos jambes lourdes

Les étirements de la cuisse sont très importants, surtout si vous pratiquez la course à pied ou un autre sport qui sollicite les muscles des jambes. Ils vous aideront également à lutter contre le syndrome Eckbom (ou syndrome des jambes sans repos) qui peut provoquer des troubles du sommeil. Notre personal trainer vous montre ici des étirements par muscle qui vous permettront de lutter contre ces tensions.

 

Étirements de la cuisse : groupe du muscle quadriceps fémoral

Étirements de la cuisse : le quadriceps fémoral

Pour étirer le groupe du muscle quadriceps fémoral, mettez-vous debout. Avec l’aide de la main, réalisez une extension complète de l’articulation du genou.

 

Pectiné et gracile

Étirements de la cuisse : le pectiné et le gracile

Pour étirer le pectiné et le gracile droits, tendez la jambe droite. Ensuite, effectuez une rotation latérale de la cuisse au niveau de l’articulation de la hanche tout en propulsant le bassin et le tronc vers l’avant, afin d’accroître l’étirement.

Pour le gracile, il est important que l’articulation du genou soit en extension complète.

Notez qu’il est important de ne pas basculer le bassin vers l’arrière. Assurez-vous aussi de ne pas faire reposer trop de poids sur la cheville qui se trouve derrière le corps.

 

Long, court et grand adducteur

Étirements de la cuisse : le long, le court et le grand adducteur

Pour étirer les long, court et grand adducteurs des deux côtés, asseyez-vous. Laissez la gravité attirer vos cuisses vers le sol dans un mouvement d’abduction (en les écartant du reste du corps). Vous pouvez accroître l’étirement avec vos mains.

 

Les muscles ischio jambiers

Étirements de la cuisse : les ischio jambiers

Pour étirer les muscles ischiojambiers droits, asseyez-vous. Tendez la jambe, l’articulation du genou droite en extension complète, puis balancez votre hanche vers l’avant pour aller chercher votre cheville avec vos mains.

 

Tout le monde a déjà pratiqué des étirements de la jambe. Auparavant, on avait souvent la mauvaise habitude d’effectuer ces étirements après sa séance de sport. Il faut au contraire essayer de s’étirer au quotidien, comme le matin au réveil ou le soir au couché, pour prévenir le risque de blessures et gagner en souplesse.

 

Références :

  1. G. Cometti. (2003). Les limites du stretching pour la performance sportive. «Intérêt des étirements avant et après la performance». UFR STAPS. Consulté sur grenet.free.fr

Étirer les autres zones du corps

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *