coach sportif

Karaté, avoir un esprit fort dans un corps sain

Le Karaté fait partie des arts martiaux dit Japonais. La réelle origine de ce sport de combat prend en réalité naissance sur l’île d’Okinawa, l’île principale de l’archipel des Ryūkyū qui à l’époque était indépendant. On pourrait traduire le mot de la sorte : « kara » signifie le vide, « te » est la technique et, par extension, la main avec laquelle on la réalise donc karaté littéralement par « la main vide ». Cependant, à l’origine, les idéogrammes utilisés pour désigner le karaté signifiaient « boxe chinoise », l’appellation a ensuite été modifiée au début du XXème siècle, victime de l’opposition entre la Chine et le Japon. Beaucoup de nos coachs sportifs peuvent vous enseigner les mouvements de ce sport de combat et l’état d’esprit ainsi que les codes qui lui sont propres.

Karaté

 

Karaté : les codes et préceptes

Les techniques du Karaté sont faites pour se défendre et pour répondre par une attaque grâce à des coups provenant de différentes parties du corps. On peut attaquer avec la main ouverte ou fermée, l’avant-bras, les pieds, le coude ou encore les genoux.

Pour guider les élèves vers une meilleure perception spirituelle des arts martiaux. Maître Gichin Funakoshi a élaboré le Nijukun ou plus simplement, les 20 préceptes qui régissent le Karatedo. Chaque karatéka se doit de suivre ses préceptes qui sont presque plus importants que la pratique elle-même. Chacun de ces 20 préceptes est très court et de nature philosophique.

1- Karatedo wa rei ni hajimari, rei ni owaru koto wo wasuru na – N’oublie pas que le karaté commence et finit dans le respect.

2- Karate ni sente nashi – Il n’y a pas de première attaque en karaté.

3- Karate wa gi no tasuke – Le karaté est l’instrument de la justice.

4- Mazu jiko wo shire, shikashite ta wo shire – Connais-toi d’abord toi-même, puis ensuite apprend  à connaitre les autres.

5- Gijutsu yori shinjutsu – L’esprit est plus fort que la technique.

6- Kojoro wa hannata ni koto wo yosu – Libère ton esprit et garde le détaché.

7- Wazawai wa ketei ni sho zu – La malchance provient de la négligence.

8- Dojo nomi no karate to omou na – Ne pense pas que le karaté se pratique seulement dans un dojo.

9- Karate no jugyo wa issho de aru – L’entraînement en karaté dure une vie entière.

10- Arayuru mono wo karate kaseyo, soko ni myo-mi ari – Pense que toutes choses de la vie peuvent être au travers du karaté, là est la subtilité cachée.

11- Karate wa yu nogotoshi taezu netsudo wo ataezareba moto no mizu ni kaeru – Le karaté est comme l’eau bouillante, qui redevient froide si vous ne lui apportez pas continuellement de la chaleur.

12- Katsu kangae wa motsu na, makenu kangae wa hitsuyo – Ne pense pas à gagner, pense à ne surtout pas perdre.

13- Teki ni yotte tenka seyo – Change en fonction de ton adversaire.

14- Ikusa wa kyo-jutsu no soju ikan ni ari – Dans le combat, la stratégie réside à distinguer les ouvertures des points invulnérables.

15- Hito no teashi wo ken to omoe – Pense aux bras et aux jambes humains comme à des sabres.

16- Danshi mon wo izureba, hyakuman no teki ari – Passé votre foyer, 1 million d’ennemis attendent.

17- Kamae wa shoshinsha ni ato wa shizentai – Le novice s’astreint à la posture de garde formelle, la posture naturelle viendra plus tard.

18- Kata wa tadashiku, jissen wa betsumono – Le kata doit être exécuté strictement, en combat c’est une autre chose.

19- Chikara no kyojaku, tai no shinshuku, waza no kankyu wo wasureru na – N’oublie pas de moduler la puissance de la force, l’élasticité du corps et la vitesse relative des techniques.

20- Tsune ni shinen kufu seyo. – Penses-y tout le temps et suis ces préceptes au quotidien.

(Source : http://www.karate-do.be/les-20-preceptes.php)

 

Il existe cependant des nuances de contenus techniques et philosophiques en fonction du style qui provient des différentes écoles (Shōrin-Ryu, Shōtōkan, Shōtōkai, Wadō-ryū, Shitō-ryū, Gōjū-ryū, ….).

Pour acquérir la maîtrise de ces techniques en combat, l’enseignement comporte trois domaines d’étude :

 

Le kihon

Les kihons sont des techniques de base (attaques, bloquages, contre-attaque…) que l’on répète d’un côté à l’autre du tatami afin d’en acquérir la connaissance. Le senseï (ou maitre) montre un mouvement spécifique et l’éléve le répète pour l’apprendre.

Le kihon permet aussi, pour les karatékas confirmés, d’améliorer sa technique à force de répéter les mouvements et ainsi de gagner en force et en vitesse. Rabacher inlassablement les techniques de base, prépare le pratiquant à la maîtrise du karaté. À force de répéter les mouvements, ils vont devenir des réflexes et se feront naturellement.

 

Le Kata

Les katas se retrouvent dans différents arts martiaux japonais comme le judo, le karaté ou encore l’aïkido. C’est un enchainement de techniques réalisées dans le vide et qui simule un combat réel. Les mouvements ont été codifiés à partir de l’expérience de combattants dont les noms ont été perdus. Les katas sont par la suite devenus des outils de transmission des techniques et des principes de combat. Les mouvements exécutés possèdent chacun un nom et peuvent ensuite être effectués avec un partenaire. On appelle alors cet exercice bunkaï.

La réalisation des katas a pour but de travailler les gestes et les postures dans des mises en situation afin d’apprendre à les réaliser avec plus de calme et de façon plus appliquée que lors d’un combat. Ils ont aussi pour but de faire découvrir les principes fondamentaux de cet art martial : gestion des distances, de l’équilibre, coordination des enchainements de mouvement. Les katas s’exécutent comme une chorégraphie. Les enchaînements durent une minute ou davantage. Les mouvements sont exécutés dans de nombreuses directions, mais celui qui les exécute se déplace surtout en ligne droite plutôt qu’en cercle, d’avant en arrière, latéralement ou en diagonale par rapport à son point de départ.

Pour aller plus loin dans l’apprentissage des katas, vous pouvez consulter ce lien.

 

Le Kumite

Le kumite est le combat conventionnel du karaté. Il se pratique donc à deux partenaires. Les attaques et les blocages peuvent être définis ou libres. Le combat libre est alors appelé Ju kumite. Il est pratiqué de manière différente selon les styles de karaté, par exemple, les attaques peuvent se faire avec peu ou pas de contact entre les partenaires, elles sont dites contrôlées. Dans d’autres styles, comme au karaté kyokushin, les frappes sont beaucoup plus soutenues. Les règles de combat aussi peuvent être différentes. Il est parfois possible de frapper avec les poings au visage (shotokan) alors qu’au kyokushin, cela est interdit. Les protections varient également : port du casque ou non, des protecteurs de jambes ou de gants sont parfois utilisés. Mais dans tous les cas, il vous faudra un Keikogi ou Karategi ( qu’on appelle souvent à tort Kimono ) et une ceinture (aussi appelé Obi )si vous voulez suivre son enseignement dans un dojo.

 

Le karaté est une activité sportive qui fortifiera votre corps et qui vous permettra de gagner en souplesse. Avec de la pratique, vous allez également acquérir une bonne coordination des membres, gagner en équilibre et en explosivité. Plus spécifiquement, chez l’adolescent, le karaté peut avoir de réelles vertus éducatives, en leur enseignant le respect et en canalisant leur énergie (voir leur agressivité). Chez les personnes plus âgées, le karaté et plus précisément les katas, vont agir comme une réelle gymnastique d’entretien du corps au niveau de l’équilibre et de la masse musculaire : c’est un moyen de prévention des chutes et des fractures, notamment celle du col du fémur.

Nous travaillons avec des coachs sportifs qui peuvent vous enseigner la pratique de cet art martial. Ils se rendront directement à votre domicile afin de vous en enseigner ses bases et ses codes. Vous permettant ainsi de réaliser vos objectifs à travers des séances de coaching spécialement conçus pour vous et adaptées à vos capacités physiques.

 

 

Un échantillon de nos coaches professeur de Karaté

Voici les autres arts martiaux que nous pouvons vous enseigner :

  • Judo, souplesse et code moral
Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *