coach sportif
CONTACT
x formation sport
Entrainez-vous comme un pro grâce à notre formation gratuite aux 5 fondamentaux 🚀

Kundalini Yoga : acquérir la pleine conscience de soi

Une yogi habillée en blanc s'entraine au Kundalini sur un tapis de yoga.

Plus qu’un simple style de yoga, le Kundalini Yoga est une philosophie de vie. Son ambition : apprendre à contrôler son énergie vitale et atteindre un niveau de pleine conscience. Parfois adoré pour ses bienfaits, parfois source d’inquiétude, que faut-il en retenir ?

Qu’est-ce que le Kundalini Yoga ?

Le Kundalini Yoga se compose de postures (asanas) aussi bien dynamiques que statiques, qui se pratiquent en travaillant le souffle (pranayama). La respiration peut être saccadée ou profonde selon les exercices. Le tout est accompagné de mantras chantés.

Il s’agit de l’une des écoles traditionnelles du yoga en Inde. Elle part du concept du kundalini, terme sanskrit qui se rapporte à l’énergie vitale, ou énergie spirituelle. Celle-ci serait située à la base de la colonne vertébrale, endormie chez la plupart des gens. La vocation du Kundalini Yoga serait d’éveiller cette énergie et d’apprendre à la gérer.

Origines et controverses

Ce concept serait apparu en Inde dans le Yoga Kundalini Upanishad, mais il est resté assez méconnu en Occident jusqu’en 1969. C’est le maître yogi Bhajan qui le remis au goût du jour aux États-Unis, par le biais de sa fondation 3HO. Il y codifia d’une certaine façon le yoga kundalini, le prescrivant notamment pour lutter contre la toxicomanie. En plus de la pratique du yoga accompagnée des mantras, il invitait à adopter tout un mode de vie (végétarisme, code vestimentaire à base de vêtements et turbans blancs, arrêt du tabac et de l’alcool…).
S’il est souvent qualifié de yoga originel (pour la synthétisation de grands principes du yoga qu’il propose), le Kundalini Yoga tel qu’il existe de nos jours est donc assez récent.

De nombreux styles de yoga invitent à leur genèse à embrasser un mode de vie global. Néanmoins, cette codification très particulière du Kundalini a généré de nombreux questionnements.
Certaines interrogations ont ainsi émergé quant au caractère religieux ou non de la discipline, et sur les potentielles dérives qui pouvaient en découler. La pratique a aussi fait l’objet de controverses principalement à cause d’accusations d’abus et d’agressions à l’encontre de Yogi Bhajan.

Certains guru (maîtres spirituels indiens) mettent également en garde les yogis sur les risques présumés de l’éveil par le Kundalini Yoga. Selon eux, il serait important d’être prêt à accueillir cet éveil avant de chercher à le provoquer.

Le Kundalini comme discipline

Ce style de yoga est parfois décrit comme une révélation spirituelle par ses adeptes. Pour autant, le Kundalini Yoga se revendique généralement en tant que pratique du yoga libre de toute adhérence religieuse ou philosophique. Il est surtout pratiqué pour les bienfaits physiques et psychologiques qui en découleraient.
La Fondation Française de Kundalini Yoga (à retrouver à cette adresse) est d’ailleurs claire quant aux droits des élèves : droit à la bienveillance, à l’équité, au respect et sans qu’ils n’aient à subir aucune sorte de pression.

Bien sûr, chaque professeur de Kundalini a sa propre approche et interprétation de la discipline.

Quels sont les bienfaits du Kundalini yoga ?

Une femme pratique le kundalini en extérieur.

Le Kundalini Yoga, en tant qu’activité, peut avoir de nombreux impacts corporels et psychiques positifs :

  • Renforcement musculaire,
  • Amélioration de la souplesse,
  • Diminution du stress et des émotions négatives,
  • Amélioration de la qualité du sommeil,
  • Développement de la conscience (de soi, de son environnement, des autres), concentration sur le moment présent.

Puisque la discipline était plébiscité dans les années 70 auprès des personnes souffrant d’addictions et de toxicomanie, de nombreuses études se sont intéressées à ces vertus spécifiques. Il semblerait que le Kundalini puisse effectivement avoir un effet positif sur le mental. Il donnerait ainsi de bons résultats sur les publics concernés. En outre, il est parfois déployé dans les cas de troubles psychiatriques 1 dans une quête de bien-être.

Certains yogis attribuent également au Kundalini des vertus purifiantes et détoxifiantes pour l’organisme.

Pour quel public se destine le Kundalini yoga ?

Le Kundalini Yoga se destine prioritairement aux personnes qui s’intéressent à l’aspect spirituel du yoga. Si ce qui est recherché est une activité permettant de méditer tout en travaillant le corps, il peut aussi convenir.
Celui-ci se veut accessible à tous, quel que soit l’état de santé du pratiquant ou son âge. Les postures et les exercices de respiration peuvent d’ailleurs facilement être adaptés aux yogis de tous niveaux.

Comment se passe une séance de Kundalini yoga ?

Des personnes pratiquent le kundalini yoga dans une salle.

Un cours de Kundalini Yoga commence par la répétition du mantra « Ong Namo Guru Dev Namo » à 3 reprises. Ce mantra permettrait de saluer l’énergie créatrice, la sagesse divine résidant en soi. Cette dernière serait une forme de haute conscience rattachant le yogi à ses pairs et prédécesseurs.

Ensuite, les postures de yoga s’enchainent progressivement, accompagnées de techniques de respiration. Les séquences d’exercices sont généralement appelées « kriya » (qui signifie rite ou action).

Le Kundalini ne nécessite pas d’équipement particulier, si ce n’est un tapis de yoga pour le confort. Vous pouvez toutefois vous équiper, comme pour presque tout type de yoga, d’un coussin ou de briques.

Pratiquer le Kundalini Yoga en tant qu’activité (hors de toute forme de philosophie ou religion) peut avoir des bienfaits variés sur la santé. Que ce soit d’un point de vue physique, mental ou social, il peut avoir un impact positif sur le yogi. Il est néanmoins important de bien comprendre dans quel contexte le kundalini peut s’inscrire.
Dans tous les cas et quel que soit le style de yoga pour lequel vous optez, faites vous accompagner d’un professeur de yoga expérimenté !

Références :

  1. Rambal, J., « Kundalini, le yoga qui fascine autant qu’il inquiète », Le Temps, 19 juin 2019. Disponible sur letemps.ch.
  2. Shannahoff-Khalsa, D., « An Introduction to Kundalini Yoga Meditation Techniques That Are Specific for the Treatment of Psychiatric Disorders », The Journal of Alternative and Complementary Medicine, Vol. 10, n° 1, 2004. Disponible sur liebertpub.com.

Découvrez plus de styles de yoga :

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *