coach sportif

Le marché des coaches sportifs à domicile en France

Le métier de coach sportif est une activité professionnelle tendance. Comme tous les phénomènes de mode, il attire le meilleur comme le pire. Pour celui qui recherche un coach, l’offre pléthorique que l’on trouve sur le net ou par bouche à oreille peut être déconcertante. Pour l’aspirant coach sportif aussi le parcours professionnel pour devenir coach sportif peut être compliqué a identifier. Il existe tant de formations et de diplômes différents qu’il est difficile de faire le tri.

marche coach sportif

Historique du marché avant / après création d’Ownsport

Le marché avant 2006

Avant 2006 et la création d’Ownsport, le marché du coaching sportif se composait de petites agences disposants de sites web et de quelques indépendants qui présentaient leurs prestations principalement sur des annuaires et des forums. Les prix étaient très élevés et les prestations réservées à une élite. La qualité moyenne des coachs était relativement bonne, la plupart étant diplômés et déclarés.

L’apport d’Ownsport

Ownsport apportant l’innovation du service à la personne sur le secteur à permis de réduire drastiquement les prix. De 80 à 100€ /h les prix sont passés chez Ownsport à l’époque de 30 à 40€/h avant réduction d’impôts et de 15 à 20€ après réduction d’impôts. Cette baisse massive des tarifs a fait grincer des dents de nombreux acteurs du secteur d’alors et a permis d’élargir la taille du marché de façon importante.

Dans un même temps la possibilité de travailler dans le cadre du service à la personne apportée par Ownsport a permis une diminution du travail au noir. De nombreux coach ont ainsi pu déclarer leur activité sans avoir pour autant à créer une entreprise avec toute la lourdeur administrative que cela implique.

2016, l’ubérisation délétère

Aujourd’hui, nous assistons depuis début 2016 à l’arrivée d’une dizaine de startups qui veulent uberiser le secteur et ont un effet délétère sur la qualité des prestations. Sur le principe d’Airbnb ces sites proposent une mise en relation directe avec des « coachs ». Le problème est que la vérification des diplômes est aléatoire, voire il est carrément assumé de faire travailler des « professeurs » non diplômés. En plus de cela, aucun contrôle n’est exercé non plus sur la déclaration de l’activité du coach. Beaucoup travaillent donc au noir, souvent à cause d’un déficit d’information de la part de ces sites.

 

Taille du marché du coaching sportif à domicile

Souvent fantasmé et surestimé, le marché du coaching sportif à domicile est minuscule. Déjà aux États-Unis ou en Australie où le sport est une institution et où le marché global du coaching sportif représenterait 1 Milliard de dollars, le marché du coaching sportif à domicile représenterait moins de 5% de ce chiffre. Un marché américain de 50 Millions de $ donc pour un pays 5 fois plus peuplé et ou le sport est beaucoup beaucoup plus populaire qu’en France. Il n’existe pas de statistiques très fiables en France sur le secteur justement car il est trop embryonnaire. Cette extrapolation + notre expérience de 10 ans de leader du secteur nous permet une estimation d’un marché français de 2 à 3 Millions d’euros par an.

Un micro marché donc qui attise les appétits de beaucoup d’entreprises classiques et maintenant de startups qui se lancent en fanfares puis ferment les unes après les autres une fois qu’elles ont fait l’expérience d’un secteur où l’offre pléthorique reste sur sa faim face à une demande malingre.

Ceux qui souhaitent se lancer sur ce secteur aujourd’hui en seront peut être numéro 1 un jour. Mais il est important de savoir pourquoi on se bat. Si l’idée est de devenir millionaire dans le sport vaut mieux ouvrir  une chaine de salle, de vente d’équipement sportif ou de suppléments.

 

Les acteurs sur le marché

Les agences traditionnelles

Ce sont les structures les plus professionnelles avec les bons indépendants. Gérées par des passionnés de sport elles proposent des coaches sportifs tous diplômés d’État. Les coaches nombreux sont soigneusement sélectionnés, déclarés et titulaires d’une carte d’éducateur sportif. Outre Ownsport, on peut notamment citer l’agence de coach sportif Personal sport trainer.

Les startups spécialisées

Plusieurs startups spécialisées ont vu le jour depuis 2015. Utilisant souvent la géolocalisation via des application smartphone. Ce modèle si il est adapté à la recherche d’un restaurant, d’un hôtel ou d’un partenaire amoureux l’est moins au coaching sportif. Le volume de demande et l’offre étant insuffisant pour rendre l’expérience utile au coach comme au client. De plus, comme nous l’avons évoqué plus haut le contrôle des diplômes est rare et il n’y a aucune prise en charge des déclarations sociales et fiscale du coach.

Les startups de service à domicile

Plateformes multi-services elles vendent du sport comme du ménage, du jardinage ou des cours d’anglais. La sélection est inexistante les coach professionnels y côtoient de simples amateurs de running, musculation ou yoga auto-proclamé coach. Aucune déclaration des intervenants bien sûr.

Les site d’annonces

Le niveau ultime du n’importe quoi. Là où les plateformes de services soignent l’apparence en demandant la rédaction d’un profil, le site d’annonce ne s’embarrasse même pas de cela. N’importe qui y propose n’importe quoi dans la plus grande opacité. Le far west du coaching sportif…

Les indépendants

Soit propriétaires de leur propre site, soit présents sur tous les types précédents de mode d’exercice et comptant sur le bouche à oreille, vous devez vérifier qu’ils sont déclarés, diplômés et assurés. Si c’est le cas vous devrez tester le service car vous ne pouvez pas compter sur l’expérience d’une agence ou les retours d’autres utilisateurs.

 

Le problème des diplômes pour devenir coach sportif

Le soucis principal du secteur est bien la qualification professionnelle des intervenants. Il est facile pour des professionnels de recruter des coaches qualifiés grâce aux nombreux diplômes existants sanctionnant leurs compétences. D’autres secteurs comme le ménage à domicile par exemple n’ont pas cette chance. Les intervenants doivent tous être testés pour connaitre leur niveau.

Malheureusement, le nombre de diplômes différents et leurs acronymes changeant tous les 5 ans rendent la possibilité de juger des capacités d’un personal trainer difficile. A cela, s’ajoute les tendances au Yoga ou au Pilates où la plupart des professeurs n’ont pas de diplôme d’Etat reconnu par le ministère des sports.

Vous l’aurez compris, il est donc préférable de faire appel à une bonne agence ou à un indépendant dont vous vérifiez les compétences et la déclaration d’activité 😉

 

A lire aussi si vous souhaitez devenir coach sportif

Publié le