coach sportif

Nutrition en musculation

La nutrition est indissociable de la musculation. S’entrainer des heures sans fournir à son corps le carburant lui permettant de capitaliser sur le travail effectué est un non sens. Pire, souvent une source de blessure car un organisme qui ne trouve pas ce dont il a besoin pour réparer les dommages liés à une séance de sport se dégrade progressivement jusqu’a la blessure. Voici quelques articles sur le rôle d’une bonne alimentation pour le sportif et plus encore, le pratiquant en musculation.

nutrition pour la musculation

 

Les protéines sont elles essentielles aux muscles

Pourquoi les muscles sont friands de protéines ? Tout simplement parce que les cellules musculaires sont elles-mêmes en grande partie composées desdites protéines. Lors d’une séance de musculation les muscles se contractent et se relâchent sans cesse, ce qui cause des microlésions. Ce sont ces petites blessures qui engendre les courbatures après un entraînement. L’organisme à alors besoin des resources nutritives fournies par les protéines pour réparer les fibres musculaires et les renforcer, de manière à ce qu’elles soient plus résistantes et plus grosses lors d’une future sollicitation.

 

Protéines et insectes

La viande de bœuf apporte jusqu’à 18% de protéine et 12% en moyenne dans l’œuf. Les sauterelles et criquets représentent jusqu’à 77 grammes de protéine pour 100 grammes… Voilà un argument qui va intéresser les adeptes de musculation et les professionnels de nutrition sportive. D’autant que le cout de production et l’empreinte écologique sont infiniment inférieurs. Reste l’acceptation du public… Lisez notre articles sur les protéines issues des insectes.

 

Protéines végétales

La viande n’est pas le seul aliment à apporter des protéines, ni forcément le meilleur pour l’organisme. En comparant l’apport protidique des produits animaux à celui des produits végétaux, on constate en effet que les légumineuses ont les plus grands (18 grammes de protéines pour 100 grammes de bœuf, 25g pour 100g d’arachides ou de lentilles, 23g pour 100g de fenugrec). Plus d’infos sur les protéines végétales.

 

Cinq aliments pour booster mon organisme

Voici cinq aliments à ne jamais bannir de votre régime alimentaire. Au contraire, il s’agit même d’agrémenter le plus souvent possible vos plats et collations de ces trésors nutritionnels dont nous allons vous parler.

 

 

Eviter le mauvais sucre

Plus l’apport de sucre est massif et soudain, plus le pic d’insuline est élevé afin de faire chuter le taux de sucre dans le sang. Ce processus a plusieurs conséquences néfastes : il favorise le stockage des graisses et la chute brutale de la glycémie stimule l’appétit et fait croire au corps qu’il a à nouveau besoin de d’ingurgiter du sucre. Pour éviter ce cercle vicieux, il ne s’agit pas de supprimer les glucides, seulement de bien les choisir et supprimer les mauvais glucides.

 

 

Plus d’articles sur la musculation

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *