coach sportif

Origines de la musculation : aller-retour temporel

Si vous avez commencé la musculation récemment, n’êtes vous pas un peu curieux de connaître son origine ? L’origine de la musculation et du développement musculaire est une histoire intéressante. Nous vous proposons ici une analyse chronologique de la musculation.

origine de la musculation

L’origine de la musculation

Les temps anciens… très anciens….

La musculation date d’il y a bien longtemps. On peut remonter ainsi jusqu’à la Grèce Antique. Soulever et jeter des rochers, se battre entre jeunes gens ou encore grimper à la corde, autant d’activités privilégiées pour développer ses muscles.

Les hommes de la cité de Spartes en particulier commençaient l’entrainement dès 7 ans. À son origine, il s’agissait bien entendu de les préparer en tant que futurs membres de la redoutable armée spartiate.

origine de la musculation

Les femmes pouvaient également participer aux combats, ce qui fait de cette cité une exception dans le bassin méditerranéen antique.

À cette époque là, la musculation était une activité bien loin de la culture physique. Il s’agissait surtout d’un pragmatisme pour faire survivre la cité. L’origine de la musculation telle qu’on la connait aujourd’hui est toute autre.

Le culturisme moderne

la fin du 19ème SIÈCLE : les ANNÉES « sport »

La musculation, aussi appelée culturisme (« bodybuilding »), apparaît véritablement à la fin du 19ème siècle.
Le culturiste allemand Eugène Sandow est considéré comme le père du culturisme. Il a même établit une méthode d’entrainement pour le culturisme. C’est au Royaume-Uni qu’eut lieu la première compétition dans la discipline. Cette dernière consistait à exposer ses muscles avec des poses diverses.

Référence aux origines de la musculation, Sandow pose avec une colonne de style grec.
Sandow fait un clin d’œil aux origines antiques de son sport

Sandow est donc devenu une figure très importante pour le milieu du culturisme. Les gagnants actuels de « Mr Olympia » reçoivent même un trophée à son effigie ! Il s’agit de la grande compétition de bodybuilding remportée de nombreuses fois par Arnold Schwarzenegger.

l’art de rendre son physique ESTHÉTIQUE

Nous aussi, français, nous avons notre figure emblématique de la musculation ! Docteur de profession, Edmond Desbonnet est celui qui a mis sur papier les principes de la « culture physique ». Il définit cette dernière comme le culte du corps pour lui-même, son esthétique globale.

Il positionne cette dernière en opposition totale avec la performance sportive. La culture physique est une manière de rechercher le Beau dans le corps humain. C’est un travail, esthétique certes, mais qui requiert tout autant de persévérance.

Haltérophilie et Powerlifting

Les DÉBUTS des sports de force

L’haltérophilie et la force athlétique – « powerlifting » – sont les deux sports, en termes de performances sportives, les plus étroitement liés à la musculation.

Dans l’Egypte ancienne, les élites portaient déjà un grand intérêt pour les capacités physiques déployées lors des événements. Les origines de la musculation dans le domaine athlétique remontent donc à cette époque.

Les premières compétitions officielles datent des Jeux Olympiques de 1896. Par contre, pour sa « petite sœur », la force athlétique, elles n’apparaissent que dans les années 1950 !

Un homme soulève une barre lestée au dessus de sa tête.
Réalisation d’un épaulé-jeté impressionnant !

Du muscle performant

L’haltérophilie est une activité physique qui mobilise chaque groupe musculaire. Elle permet donc de prendre de la masse musculaire globale. Par ailleurs, les athlètes sont dans l’obligation de pratiquer la musculation, afin de réduire le risque de blessure.

Le physique des pratiquants d’haltérophilie assidus est généralement très musclés. Néanmoins, il est rare de constater leur basculement du sport de force au culturisme ! Il est plutôt commun d’observer l’inverse.

Et maintenant ?

Aujourd’hui, quelle est l’ampleur de la musculation dans le monde du sport ? Est-ce qu’elle est considérée comme un sport à part entière, à l’image du culturisme ? Ou bien est-elle simplement considérée comme un moyen pour atteindre divers objectifs ? La musculation a beaucoup évolué avec le temps, mais connaît toujours un succès fulgurant !

Une pratique largement diffusée

de jeunes pratiquants

Lorsqu’on prend note des ventes de billets pour les salons de fitness, on se rend compte que la pratique sportive est largement diffusée. Et en particulier la musculation ! Avec un panel de machines de plus en plus large et sophistiqué, l’engouement semble total.

origine de la musculation

un environnement virtuel ?

Tout un microcosme a été bâti autour de ce milieu attractif. Il a ses célébrités phares, et ce sont elles qui amènent généralement les jeunes à se muscler. Chaque génération a ses idoles en termes de physique parfait recherché. On sent d’ailleurs, ces dernières années, un intérêt pour une musculation fonctionnelle, au poids du corps, dont le calisthenics est l’un des représentants.

Les nouvelles générations encore plus connectées que les précédentes se comparent sans cesse aux sportifs de haut niveau qui font référence.

Elles s’intéressent donc au domaine, mais la majorité des pratiquants abandonnent rapidement. Seuls les vrais passionnés continuent dans la recherche de gains musculaires.
Si vous avez besoin de motivation pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés, prenez un coach sportif à vos côtés ! 😉

Se muscler pour diverses raisons

le pragmatisme en musculation

Déjà, il s’agit d’un passage obligatoire de la préparation physique de chaque sportif, qu’il soit de haut niveau ou non. Dans le cadre d’une réathlétisation après une blessure, la musculation vous sera également nécessaire.

Certains aiment peut être également le « processus », à savoir manier des charges pour se renforcer. On cherche à se dépasser et à réussir l’exécution de répétitions supplémentaires.

Obtenir une hypertrophie musculaire esthétique est la principale motivation des pratiquants. Il faut cependant accepter que nous sommes tous différents et que la musculation ne nous change pas fondamentalement. Se fixer des objectifs accessibles et réalistes est la clé pour garder la motivation sur le long terme. Elle l’est aussi pour aimer le processus de transformation.

des bienfaits pour l’organisme

Il ne faut toutefois pas se fixer sur l’aspect purement esthétique ou technique du renforcement musculaire. Au niveau cellulaire, il est aussi porteur de bienfaits !

En particulier celui de renforcer votre squelette : vous en aurez besoin pour l’avenir. Vous allez aussi grâce à cela améliorer vos défenses immunitaires : les globules blancs sont en effet créés dans la moelle osseuse.

Par ailleurs, la musculation rend votre organisme plus sensible au sucre, et donc vous devenez « moins résistant » à l’insuline. Dans une société où le surpoids est en augmentation et où la résistance à l’insuline devient problématique, la musculation fait barrière au diabète. Lors de la conception de votre programme sportif, pensez donc à demander des séances de musculation !

Tester 1h à 19€ 😍

Plus d’articles sur la musculation

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *