coach sportif

Origines de la méthode Pilates

La méthode Pilates est née par la volonté de l’Allemand, Joseph Hubertus Pilates qui bien que son père fût gymnaste et sa mère professionnelle de la santé holistique, est né malingre, il souffrait d’asthme, de rachitisme et de rhumatisme articulaire. Voici l’histoire des origines de cette gymnastique douce qu’est la méthode Pilates.

Joseph Pilates créateur de la méthode

Une volonté née d’un handicap

De son handicap de naissance Joseph Pilates n’a jamais conçu une fatalité et en fait une force. Très tôt il a travaillé à améliorer sa condition physique grâce à des notions de yoga, d’arts martiaux, de disciplines sportives grecques et romaines, en insistant toujours sur l’impact du mental sur le corps entier, des concepts qu’on retrouve dans les courants philosophiques germaniques à l’époque.

Sa persévérance est si efficace qu’il se retrouve vers 30 ans plongeur, gymnaste et boxeur professionnel. Il part vivre en Angleterre en 1912 et y enseigne l’auto-défense en école de police mais à cause de la Première guerre mondiale, il est emprisonné comme tous les Allemands résidants au Royaume-Uni. En prison, il travaille à la méthode proprement dite, exerçant avec ces codétenus et créant à ce moment le prototype des machines de Pilates avec un lit superposé. Après la guerre, il rentre en Allemagne mais en repart lorsque l’armée nazie en devenir le presse de devenir entraineur. Cette fois-ci, il va à New-York où il fonde son studio avec sa femme Clara, rencontrée sur le bateau.

Très vite, cette méthode révolutionnaire, basée sur la respiration et l’alliage entre le mental et le physique dans la pratique de la discipline sportive, fait de nombreux adeptes. Les danseurs New-yorkais se mettent au Pilates qui leur permet de se renforcer musculairement tout en gardant leurs souplesses.

En 1967, Joseph Hubertus Pilates meurt à l’âge de 83 ans. Il a dédié sa vie au bien-être et à la santé de son prochain. Il a enseigné dans son studio pendant plus de 40 ans. En 1977, soit 10 ans après, sa femme Clara le rejoindra.

 

Aux origines du Pilates, une profonde réflexion sur la notion d’équilibre.

Contrairement au yoga qui peut être plus ou moins spirituel, le Pilates se veut dès l’origine une discipline où l’esprit est un acteur réel. Il ne s’agit pas de répétitions vides et insensées, vous devez comprendre pourquoi vous faites tel exercice et ressentir la partie du corps sollicité. Sentir l’équilibre des muscles antagonistes, pour apprendre à contracter les uns sans excès et sans trop détendre les autres participe à la musculation générale du corps et la focalisation sur la partie centrale implique une posture idéale selon les spécialiste de la méthode.

De par sa méticulosité, la méthode Pilates est forcément une discipline douce, mais non pas facile ! L’apprentissage de la méthode et son exécution parfaite demande beaucoup de persévérance, à l’image de son fondateur qui est parvenu à modifier son corps passant de chétif à athlète.

 

Pour aller plus loin sur le Pilates

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *