coach sportif

Plank workout : exercez-vous avec un coach sportif !

De profil, mains sur le sol, un entraineur masculin fait la plank.

Dans la pratique de la callisthénie, la « plank » (ou planche en français) est très répandue. Demandant une grande force et un gainage hors norme, le mouvement est accessible pour peu de sportifs, même si tout le monde peut tenter sa chance 😉 Suivez alors pas à pas les conseils de notre personal trainer pour cet exercice de calisthenics !

La technique de la plank en calisthenics

La plank est réalisable sur les barres parallèles, sur une barre de traction ou encore sur deux chaises à la maison. Néanmoins, il est intéressant de l’effectuer directement au sol, surtout si vous débutez. En effet, c’est plus prudent et cela limite les risques de chute.

Étape 1 : position de départ

Le coach est de profil, mains sur le sol, comme dans la description ci-dessous.
Plank : position de départ

Le début ressemble à une planche ordinaire, c’est-à-dire en appui sur vos pointes de pieds et vos mains. À savoir que l’écartement de vos mains est environ égal à la largeur de vos épaules, tandis qu’elles sont légèrement tournées vers l’extérieur.

Le changement s’opère sur la position de votre buste. Effectivement, ce dernier se trouve plus en avant qu’une planche traditionnelle, afin de rapprocher le centre de gravité de vos mains. Vous devez donc vous sentir en déséquilibre vers l’avant.

Étape 2 : plank

L'homme a la même position que pour commencer, sauf que cette fois ses pieds sont décollés du sol. Ses jambes son parallèles à ce dernier.
Plank : position statique

Contractez fortement les abdominaux et basculez votre poids du corps davantage vers l’avant. De plus, votre bas du corps est solide et statique.

Si vous êtes assez gainé, vos jambes vont se soulever en même temps que vous allez basculer vers l’avant. Le but ici est de maintenir cette position statique.

Étape 3 : revenir en position de départ

Fin de la plank, même posture que celle de départ !
Plank : position finale

Relâchez la contraction puis reposez vos pieds au sol. La plank demande beaucoup de force, il n’est donc pas possible de tenir longtemps cette position, sauf pour les sportifs spécialisés en calisthenics.

Nos conseils pour parvenir à faire une plank parfaite

Renforcez votre haut du corps

Vos jambes ne touchant plus le sol, votre haut du corps subit toute la contrainte de votre poids. C’est pourquoi il est important d’avoir de la force dans cette partie. Plus précisément, ce sont les deltoïdes (en savoir plus), les triceps brachiaux et les pectoraux qui vont être mis à rude épreuve. Envisagez alors un travail d’explosivité et de force pour ces groupes musculaires.

Ciblez votre préparation sur du gainage abdominal

En plus de cela, pour maintenir votre dos droit en planche, il est primordial d’avoir une ceinture abdominale puissante et renforcée. Pour cela, des exercices de gainage sont nécessaires pour les abdominaux. Hollow rock, hollow hold, planche, gainage latéral : vous avez de quoi vous entraîner comme il se doit !

Vous l’aurez compris, avant de se lancer dans cet exercice, une programmation sportive est nécessaire, dont le mieux serait de prendre un personal trainer. 😉

Autres exercices de calisthenics :

  • Dips aux barres parallèles : technique d’exécution
  • Les tractions : exercice de référence pour le dos
  • Maîtrisez votre premier muscle up avec notre guide
  • Le plus compliqué : le Human Flag
  • Comment maîtriser l’arbre droit parfaitement ?
Publié le