coach sportif

Les cours à domicile ont repris depuis le 28/11/2020 ❤️ ! C'est le moment de se remettre en forme 💪 et de stimuler son immunité 🍎🍋🥝 pour détruire le COVID-19 🔥

Préparer son Mud Day avec un coach sportif

Pour compléter notre section Préparation à la course, nous vous proposons un article sur une « course fun ». Ici vous trouverez les conseils d’un coach sportif pour ne pas rater votre Préparation Mud Day.
The Mud Day est une course à obstacles, souvent effectuée au sein de bases militaires. Créé par l’organisateur du Marathon de Paris, ASO, ce parcours du combattant vous obligera à revoir votre définition du sport !

Préparation à une épreuve du Mud Day

Qu’est ce que le Mud Day ?

Courir dans la boue lors du Mud Day


Le Mud Day est une parcours d’obstacles, à l’image de la Spartan Race. Elle est organisée par ASO (Tour de France) dans de nombreuses villes européennes. Sa particularité : les participants vont devoir courir dans des mares de boue liquide. La course en elle-même compte une vingtaine d’obstacles étalés sur 10 à 13 km.
Les participants devront passer sous des barbelés électrifiés, franchir des tunnels étroits, ou encore traverser un lac de boue suspendus à une corde.
Il est possible de participer seul ou en équipe de quatre. Toutefois, la majorité des participants préfèrent ne pas se retrouver seuls face aux obstacles !

Le Mud Day s’adresse plutôt à un public jeune et sportif, entre 15 et et 35 ans. Bien sûr aucune limitation d’âge n’existe. Mais en termes d’expérience, il ne s’agit peut être pas d’une course adaptée à un public plus mature.

L’accompagnement d’un coach sportif est précieux pour se préparer à réaliser un Mud Day. Il faudra que vous améliorerez votre condition physique ainsi que certaines capacités. En effet, la présence de boue change un certain nombre de paramètres à cette préparation Mud Day.

Quelle préparation pour un Mud Day ?


Les Mud Days sont organisés plusieurs fois par an. Aussi, il vous faudra déjà réfléchir auquel vous souhaitez participer. Nous vous conseillons ceux de la saison estivale, plus propice à la réalisation de courses en plein air. Vous imaginez-vous vraiment couvert de boue en plein hiver ?

Ensuite, avec l’aide de votre personal trainer, vous constituerez un rétroplanning. Ce dernier devra contenir toute information relevant de votre préparation Mud Day, aussi bien physique, que mentale ou organisationnelle.
Une fois que vous aurez fait cela, il ne vous restera plus qu’à vous entrainer !

Chaussure de running lors du Mud Day

Performer en course à pied

Le défi sportif du Mud Day reste de franchir le parcours le plus vite possible. Pour cela, il vous faudra travailler votre endurance en course à pied. Selon votre niveau actuel, il vous faudra plus ou moins de temps pour atteindre les performances désirées. En tant que débutant, il vous faudra au minimum 2 séances de running en sortie longue, pendant 2 à 3 mois.

De plus, essayez de varier les terrains et les conditions météo. Courir dans la boue revient à courir sur terrain mouillé. Votre foulée aura alors tendance à se faire plus hésitante. Pour atténuer cet effet, entraînez vous en conditions extrêmes.

Enfin, l’endurance est la capacité physique fondamentale de The Mud Day. En effet, en cas de faiblesse musculaire, il vous sera toujours possible de contourner les obstacles en courant. Cela vous ralentira sûrement, mais cela ne vous est pas interdit. Si vous êtes capable de courir sur de longues distances, vous finirez la course d’obstacles sans souci.

Renforcer les muscles et l’équilibre

Vous l’avez compris, courir dans la boue n’est pas facile. Il s’agit d’une surface instable, irrégulière, et glissante. Pour éviter les blessures et pour courir efficacement, votre personal trainer vous proposera un plan d’entrainement spécifique.

Notamment, il utilisera du matériel de renforcement musculaire spécifique, comme un Bosu Ball et un TRX, pour recréer des conditions d’instabilité. Vous travaillerez alors votre équilibre. Par ailleurs, vous devrez pratiquer de la musculation « bas du corps » afin d’améliorer votre puissance de course. Les différentes variantes du squat seront vos alliées durant cette préparation Mud day.

Enfin, ne laissez pas de côté le renforcement musculaire du haut du corps. Pour franchir les obstacles, il faudra vous hisser, ramper, vous suspendre… Autrement dit, vous devrez vous entrainer sur des tractions, des pompes, ainsi que des exercices de gainage dynamiques, comme le mountain climber.

Tester sa tenue en conditions réelles

Par conditions réelles, entendez lors d’une sortie running, et par temps de pluie par exemple. Nul besoin d’aller vous rouler dans la boue pendant vos entrainements. En outre, il vous faudra des vêtements en tissus performants, évacuant l’humidité, mais résistants tout de même.

En termes de chaussures, veillez à ce qu’elles vous maintiennent la cheville lorsque vous courrez. En effet, la boue aura tendance à vous faire glisser. Un renfort à la cheville vous évitera une entorse.
Si votre coach personnel a déjà participé à The Mud Day, il vous conseillera au mieux. Il vous indiquera quel matériel de running (voire de trail ici) vous sera le plus utile.

Tester 1h à 19€ 😍

D’autres préparations à la course

Publié le