coach sportif

Préparation physique concours de la fonction publique

Une préparation physique pour un concours de la fonction publique ne s’improvise pas. En effet, que vous ayez décidé d’effectuer votre préparation seul ou accompagné d’un coach sportif, il convient d’être au point sur les attendus et les exercices à réaliser. De fait, pour être prêt le jour J et réussir votre concours d’entrée, suivez nos conseils.

Préparation Physique Gendarmerie

préparation physique concours de la fonction publique

Les conditions requises pour passer le concours SOG

Âge requisDe 18ans à 35ans
Diplôme requisBaccalauréat
ConditionsNationalité française
Jouir de ses droits civiques
Ne pas s’être présenté plus de 3 fois
Documents nécessairesDossier d’inscription
Certificat médical de moins de 1an
Epreuves / Ateliers1/ Parcours d’obstacle 6x50m
2/ Simulation de combat
3/ Transport de poids
Qualités à développerEndurance & Explosivité
Comment les travailler ?Renforcement musculaire Haut du
corps
Cardio (course à pied, vélo)
Temps à réaliser pour être admisAtelier 1 & 2
Femmes 4min21
Hommes 4min11 

Concours externe de Sous-Officier de Gendarmerie

Les épreuves physiques pour ce concours de Gendarmerie repose sur : 

– Un parcours d’obstacle
– Une simulation de combat
– Un transport de poids

Les sauts ainsi que l’enchaînement à 6 reprises du parcours mettent les candidats en difficulté. Soyez-y préparé. 

La simulation de combat requiert de la force. Il vous faudra ainsi réaliser manipuler une charge de 25kg pour les femmes contre 36kg pour les hommes. 

Enfin, concernant le transport de poids, ce sera un sac de sable lesté à 25kg pour les femmes contre 45kg pour les hommes. Il devra être déplacé sur une distance de 15 mètres. En cas de déficience à l’une des épreuves, entamez dès maintenant votre préparation physique concours de la fonction publique.

Consultez notre article spécial Préparation physique gendarmerie

Préparation Physique Concours Police

préparation physique concours de la fonction publique

Les conditions requises pour passer le concours de la Police Nationale

Âge requisDe 17 à 35 ans
Diplôme requisBac + 5 : Commissaire de Police
Bac + 3 : Officier de Police
Baccalauréat : Gardien de la paix
ConditionsEtre de nationalité française
Apte médicalement
(profil SIGYCOP)
Casier judiciaire vierge
Documents nécessairesDossier de candidature
Epreuves / Ateliers1/ Parcours habilité motrice (PHM)
2/ Test d’endurance
cardio-respiratoire (TECR)
Qualités à développerEndurance, force, résistance,
équilibre
Comment les travailler ?Course à pied, Musculation,
Pliométrie
Temps à réaliser pour être admisPHM : 
1min49 pour les femmes
1min37 pour les hommes 

TECR : 
Palier 4+15sec pour les femmes
Palier  6+30sec pour les hommes

Concours externe de la Police Nationale

Les épreuves physiques pour ce concours externe de la Police Nationale repose sur : 

– Un parcours d’habileté motrice (PHM)
– Un test d’endurance cardio-respiratoire (TECR)

Le parcours d’habileté motrice comprend 10 ateliers. Par contre, il convient de réaliser ce parcours le plus rapidement possible. Un atelier incomplet ou incorrect engendre une pénalité.

Un atelier abandonné ainsi que non tenté induit un zéro au parcours. Ce parcours sollicite tous les groupes musculaires ainsi que de nombreuses qualités. Ne faites aucunes impasses d’autant plus que toute note inférieure à 7/20 sur le PHM ou le TECR est éliminatoire. 

Le test d’endurance cardio-respiratoire est un test navette. De fait, il consiste à réaliser des allers et retours sur une distance de 20 mètres, à une vitesse progressivement accélérée. Une bande sonore règle la vitesse en annonçant votre progression ainsi que votre paliers. 
Pour les femmes, le palier 4 + 15sec est exigé. Pour les hommes, ce sera le palier 6 + 30sec. L’épreuve démarre à 8km/h puis le rythme augmente progressivement toutes les minutes.

En cas de points faibles à l’une des épreuves, consultez notre article spécial Préparation physique police

Préparation Physique Pompiers

préparation physique concours de la fonction publique

Les conditions requises pour passer le concours de sapeurs-pompiers

Âge requis18 ans minimum
Diplôme requisBrevet des collèges
ConditionsNationalité Française
Apte médicalement
Documents
nécessaires
Dossier d’inscription
Copie de la journée d’appel de préparation à la défense
Imprimé du bulletin n°2 du casier judiciaire
Un chèque de 20e
Photocopie de la carte nationale d’identité
Epreuves /
Ateliers
1/ 50m nage libre
2/ Test Luc Léger
3/ Souplesse
4/ Gainage
5/ Maintien position de traction
isométrique
6/ Chaise
Qualités à
développer
Endurance, Souplesse et Résistance
Comment les
travailler ?
Natation, Course à pied, Stretching,
Renforcement musculaire
Temps à
réaliser pour être
admis
F = Femmes / H = Hommes 
Natation 50m : F 50sec / H 40 sec
Luc Léger : F Palier 9 +30sec / H Palier 11
Souplesse (cm) : F 36cm / H 30cm
Gainage : 3min
Membres supérieurs : F 41sec / H 44 sec
Chaise : 3min

Concours externe de sapeur-pompier professionnel (SPP)

Les épreuves physiques du concours de sapeur-pompier professionnel repose sur 6 épreuves :  

– Un test de 50m nage libre en piscine
– Une épreuve d’endurance cardio-respiratoire, à savoir le Luc Léger
– Une épreuve de souplesse
– Un test de gainage planche
– Une épreuve d’endurance musculaire des membres supérieurs
– Une épreuve d’endurance des membres inférieurs, à savoir la Chaise.

En premier lieu, sachez que les épreuves du concours de sapeur-pompier sont parmi les plus exigeantes. De fait, une préparation physique concours de la fonction publique complète et assidue est requise, même pour les candidats sportifs.

Natation : 

Pour l’épreuve de natation 50m, le caleçon de bain ainsi que les lunettes de piscine sont interdits. 

Luc Léger : 

Le test Luc Léger consiste à courir en aller-retour (navette) sur une distance de 20m au rythme d’une bande sonore. Cette dernière vous indique le nombre de paliers atteints. La vitesse de course augmente à chaque minute. 

Souplesse : 

L’épreuve de souplesse consiste à s’asseoir ainsi que se positionner jambes jointes et tendues. Ensuite, vous devrez avancer vos mains en direction de la pointe des pieds pour déterminer votre souplesse. 

Endurance musculaire :

Pour le gainage, vous vous positionnerez en position Planche, en maintenant la position le plus longtemps possible.

Afin d’évaluer l’endurance des membres supérieurs, il vous faudra, hommes comme femmes, démarrez bras tendus à une barre fixe puis avoir les pieds dans le vide. Ensuite, vous réaliserez une traction mains en supination afin que votre menton passe au-dessus de la barre. Maintenez cette position bras pliés. Les yeux devront toujours se trouver au-dessus de la barre. 

Dernière épreuve avec le test de Killy. Bien connu de tous, vous devrez, dos contre un mur, tenir en définitive une position de chaise. Notez que vos bras doivent être ballants. En aucun cas, ils nous toucheront le mur, les cuisses ainsi que les genoux.

Pour être fin prêt à passer ce concours, consulter notre article sur la Préparation physique pompiers.

Préparation Physique Armée de Terre

préparation physique armée de terre

Les conditions requises pour passer le concours de l’Armée de Terre

Âge requisDe 17,5 ans à 30ans
Diplôme
requis
Avec ou sans diplôme
ConditionsJouir de ses droits civiques
Avoir effectué sa journée Défense et Citoyenneté
Etre déclaré apte médicalement
Délai de 4 à 6 mois entre l’inscription et la signature
du contrat. 
Documents
nécessaires
Prendre rdv en ligne / en direct dans un Centre de
Recrutement (CIRFA) proche de chez vous
Epreuves /
Ateliers
Luc Léger 
Parcours de 6 obstacles
Epreuves de tractions pour les hommes
Epreuves de suspension ou de tirage à la poulie haute
pour les femmes
(Maximum de squat à vide en un temps donné)
Qualités à
développer
Force, Résistance, Endurance, Précision,
Equilibre, Explosivité
Comment les
travailler ?
Pliométrie, Renforcement musculaire, Cardio,
Support Instable
Temps à réaliserTout dépend de votre spécialité

Les épreuves physiques des évaluations de l’Armée de Terre

Les épreuves physiques du concours de l’Armée de Terre repose sur 3 épreuves :  

– Un test Luc Léger

– Un parcours de 6 obstacles

– Une épreuve de traction pour les candidats
– Une épreuve de suspension ou de tirages à la poulie haute pour les femmes. 

Le test Luc-Léger est un grand classique. En effet, vous devrez réaliser des allers-retours sur une distance de 20m à une vitesse progressive. Sachez que la bande son de l’épreuve est disponible sur internet afin de vous entraînement en condition réelle. 

Le parcours de 6 obstacles permettra de juger votre agilité ainsi que votre coordination. Elle comprend : 
– Le franchissement d’un plinth
– Une foulée bondissante 
– L’épreuve d’abdominaux
– La traversée d’une poutre
– Un passage de cerceaux
– Un lancer de balle à 9m.

Pour les hommes, vous subirez une épreuve de traction, mains en pronation. Par conséquent, en bas, les bras seront tendus. En haut, le menton franchit la barre.

Pour les femmes, il est possible que le test de suspension à la barre fixe soit remplacé par du tirage (30kg) à la poulie haute dans certains centres. De plus, à partir du 1er septembre 2019, un test de squat au poids de corps pourrait être mis en place. Renseignez-vous auprès de votre CIRFA pour connaître les mises à jour. Si besoin, notre préparation pour l’Armée de Terre vous sera utile pour réussir votre entrée et ainsi atteindre votre rêve.

Les conditions requises pour passer le concours de l’Armée de l’Air

préparation physique concours de la fonction publique
Âge requisEntre 17ans et 30ans
Diplôme requisMilitaire Technicien de l’Air : Niveau scolaire de 3ème 
Sous-officier : Bac à Bac+2
Officier : Bac+3
ConditionsEtre de nationalité française
Avoir effectué sa Journée défense et citoyenneté
Savoir nager
Documents
nécessaires
Dossier d’inscription
CV
Attestation de natation 50m délivrée par un maître
nageur
Epreuves /
Ateliers
Luc Léger
Traction ou Tirage
Parcours de coordination motrice
Qualités à
développer
Force, Résistance, Endurance, Précision, Equilibre,
Explosivité
Comment les
travailler ?
Pliométrie, Renforcement musculaire, Cardio,
Support Instable
Temps à réaliser
pour
obtenir 10/20
Pour les élèves officiers du personnel
navigant : 
Luc Léger : F Palier 6+15sec / H Palier 8+15sec
Tractions pour les Hommes : 8
Tirages à la poulie haute (30kg) pour les Femmes : 29
Suspension pour les femmes : 18sec

Pour les aviateurs non navigants : 
Luc Léger : H Palier 7+15sec / F Palier 5
Parcours : Inférieur à 1min55
Tractions pour les Hommes : 7
Tirage (30kg) à la poulie haute pour les
Femmes : 29

Les épreuves physiques des évaluations de l’Armée de l’Air

Le recrutement des pilotes et des navigateurs de l’Armée de l’Air comprend différentes épreuves sportives : 

– Un Luc Léger
– Une épreuve de tractions pour les hommes
– Une épreuve de suspension ou de tirage à la poulie haute pour les femmes

Le recrutement des militaires du rang, sous-officiers ainsi que officiers du personnel non navigants comprend : 
– Luc Léger
– Parcours de coordination motrice
– Epreuves de tractions, poulie ou pompes (outre-mer)

Le parcours de coordination motrice comprend 6 épreuves à l’image de ceux réalisés pour le concours Armée de Terre. D’une distance de 60m, il devra ainsi être réalisé 2 fois. Dans l’ensemble, une préparation physique pour ce concours pourra vous aider à l’aborder plus sereinement.
 A savoir que pour les hommes, 15 répétitions aux abdominaux permettent de marquer le maximum de points. Pour les femmes, vous devrez réaliser 10 répétitions pour obtenir 2pts/2. A partir du 1er septembre 2019, une test de squat au poids de corps sera mis en place pour tous.

En cas de points faibles, démarrez dès maintenant votre préparation physique concours. Notez qu’une note de 10/20 ne vous assure pas obligatoirement une réussite au concours. Selon votre profil médical SIGYCOP, vous pourrez accéder à certains métiers et d’autres non. Par exemple, même si vous obtenez une note de 20/20 aux épreuves sportives, une personne daltonienne ne pourra pas exercer toutes les spécialités de l’armée.

Afin d’éradiquer vos points faibles et d’être sélectionné, notre préparation physique Armée de l’Air pourrait vous être indispensable.

Conclusion 

En résumé, la préparation physique pour les différents concours de recrutement de la fonction publique n’est pas à prendre à la légère. Bien que les ateliers ne soient pas d’une grande difficulté pour un sportif entraîné, il convient de se montrer assidu et prévoyant si vous n’avez pas fait de sport depuis un certain temps. 

Plus vous démarrez votre préparation aux concours tôt, plus vous aurez l’assurance d’être prêt à 100% le jour J. En parallèle, veillez à adopter un mode de vie sain. Ne négligez pas votre alimentation, votre hydratation ainsi que votre récupération pour vous préparer physiquement dans les meilleures conditions. 

Nos autres articles sur la préparation physique :

Publié le