coach sportif

Rééducation périnéale : Comment éviter les complications ?

Le corps de la femme enceinte est grandement modifié au cours de la grossesse. En outre, le périnée a dû supporter une pression supplémentaire pendant ces 9 mois. Il est ainsi relâché après l’accouchement. Le périnée s’apparente à un hamac constitué de sphincters s’étendant du pubis au coccyx. Après l’accouchement, une rééducation périnéale s’impose, d’autant plus si vous êtes sportives.

Lors de l’accouchement, il a été malmené par le passage du bébé. De fait, une rééducation périnéale auprès d’une sage femme permettra de regagner du tonus afin d’éviter tout désagrément et incontinence. En parallèle, votre coach sportif Ownsport vous aidera à retrouver votre silhouette d’antan, rapidement et en toute sécurité.

Périnée et Grossesse

Rééducation périnéale

Le périnée est un ensemble de muscles, membranes et ligaments assurant le maintien des organes génitaux. Parfois appelé plancher pelvien, le périnée subit d’importantes pressions lors de la grossesse. Un périnée affaibli a tendance à se relâcher, augmentant d’autant les risques d’incontinence par exemple. 

D’ailleurs, certaines femmes sont sujettes aux fuites urinaires en fin de grossesse. L’un des responsables est le périnée qui perd en tonus. Dans l’idéal, les professionnels de santé recommandent de renforcer son périnée en amont de la grossesse

Enfin, sachez qu’un accouchement par césarienne ne vous dispense pas d’une rééducation périnéale. Vous l’aurez compris, le passage du bébé n’est pas le seul moment où le plancher pelvien est mis à mal. 

Pourquoi faire une rééducation périnéale ? 

Après la naissance, chouchouter votre périnée est une priorité. Faire une rééducation périnéale est indispensable pour : 

  • Éviter l’incontinence urinaire
  • Empêcher les descentes d’organes ou prolapsus
  • Retrouver du plaisir lors des rapports sexuels
  • Réduire les douleurs pelviennes et périnéales

En tant que sportive, ces séances de rééducation doivent être obligatoires. Certaines activités comme la course à pied, le trampoline et les sports collectifs doivent être absolument évitées avant toute rééducation. Ensuite, elles pourront être réintroduites de manière progressive avec l’aval de votre sage-femme ou médecin gynécologue. On estime que le sport à intensité modérée est envisageable à partir du 3e mois après l’accouchement.

Quand commencer la rééducation ? Avec qui ? Pour combien de temps ? 

Rééducation périnéale

On aimerait toute démarrer la rééducation le plus rapidement possible. Or, la consultation obligatoire post natale se déroule entre la 6ème et la 8ème semaine après l’accouchement. Elle est importante pour faire un point sur votre état de santé. A l’issue de ce rendez-vous, vous pourrez démarrer votre rééducation périnéale. 

Dans la grande majorité des cas, cette rééducation est confiée à votre sage femme. Néanmoins, un kinésithérapeute spécialisé peut également s’en charger après l’obtention d’une ordonnance médicale. 

Sachez que la sécurité sociale prend en charge 30 séances de rééducation. Généralement, dès la 10ème séance, les résultats sont satisfaisants. Or, nous vous encourageons à rester assidue jusqu’au bout afin de mettre toutes les chances de votre côté. 

Une fois que votre périnée aura retrouvé sa pleine vitalité, votre kinésithérapeute pourra poursuivre une rééducation abdominale. Elle n’a rien d’obligatoire mais permet néanmoins de retrouver un ventre plat plus rapidement.

Là encore, patience et progressivité sont les maîtres-mots. Grâce à des exercices respiratoires, vous renforcerez votre muscle transverse afin de retrouver votre silhouette d’antan. Plus votre muscle transverse sera tonique, plus vous retrouverez un ventre plat grâce à une meilleure contention des viscères

De fait, la rééducation périnéale peut commencer dès la 6ème semaine post-accouchement avec l’aide d’une sage femme. Pour une durée de 5 à 7 semaines environ, vous renforcerez votre périnée durant 10 séances environ avant de démarrer, si nécessaire, votre rééducation abdominale. 

Les exercices efficaces pour rééduquer son périnée

Dans un premier temps, votre sage femme procédera à une méthode manuelle via un toucher vaginal afin d’identifier avec précision le niveau de tonus de votre muscle périnée. De fait, elle pourra vous indiquer vers quel muscle focaliser votre attention. 

Par la suite, Julie TAGLIAVINI, sage femme à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume s’oriente vers des exercices doux en s’aidant d’images spécifiques. L’objectif est d’aider la patiente à mieux le visualiser. 

Par exemple, imaginez que votre vagin s’apparente à une grotte, une caverne ou un château. Vous allez devoir vous atteler à construire les murs, le plafond puis la porte d’entrée. Ainsi, Julie TAGLIAVINI fait appel à l’imagination de ses patientes à travers des exercices explicites comme le pont-levis.

L’enjeu est de vous approprier la méthode afin de rééduquer son périnée à la maison. Ce travail autonome et régulier viendra renforcer le travail de votre sage-femme. 

#Pont-Levis

Cet exercice ne requiert pas d’action à l’inspiration. Or, à l’expiration, je serre mon périnée comme si je voulais monter ce pont-levis durant quelques secondes. On répétera 5 fois d’affilée l’exercice en position debout pour débuter. Ensuite, vous pourrez le réaliser assise sur un Swiss-ball.

#L’ascenseur

Contractez votre périnée en remontant les étages un à un. L’idée est de s’arrêter deux secondes à chaque étage jusqu’au 4ème. Ensuite, place à la redescente en suivant le même principe. 

En parallèle, la sage femme insiste fortement sur le « verrouillage à l’effort ». L’idée est de contracter son périnée à chaque effort. Il peut s’agir d’un éternuement, une toux, un port de charge lourde ou un geste sportif. L’enjeu est d’éviter au quotidien que la pression envoyée par les abdominaux sur le périnée ne crée un prolapsus ou des incontinences urinaires.

Ensemble, vous apprendrez à mettre en place une contraction réflexe, utile tout au long de votre vie. Pour Julie TAGLIAVINI, « ce verrouillage à l’effort est indispensable pour pérenniser la rééducation. Il devrait être transmis à toutes les femmes, notamment les sportives, même celles n’ayant pas eu d’enfants ». 

Les méthodes alternatives

En parallèle de la rééducation manuelle, il existe l’électrostimulation passive ainsi que le biofeedback. 

L’électrostimulation passive consiste à placer une sonde vaginale afin de faire travailler les muscles du périnée. 

Le biofeedback permet une contraction plus volontaire. Les électrodes sont placées sur le ventre ainsi qu’à l’intérieur du vagin. 

Chacune de ces trois méthodes comportent son lot d’avantages et d’inconvénients. 

La rééducation manuelle du plancher pelvien repose sur l’expertise de votre sage femme. Elle permet de prendre pleinement conscience de son périnée afin de le travailler également de manière autonome à domicile. De nombreux accessoires comme les cônes vaginaux ou les boules de geisha pourront vous être utiles. 

L’électrostimulation via de faibles courants électriques est utile pour pousser plus loin la rééducation périnéale. Néanmoins, il convient de bien doser les impulsions et de compléter cette méthode passive par une participation plus active de la patiente. 

A ce titre, le biofeedback peut prendre le relais. Grâce à une sonde introduite dans le vagin ainsi qu’une électrode de surface, l’appareil mesure puis indique le moment le plus opportun pour contracter et relâcher son périnée. De fait, la contraction est volontaire. 

Comme le rappelle notre sage-femme Julie TAGLIAVINI, « il est primordial que les exercices effectués en cabinet soient poursuivis à domicile afin de gagner en efficacité ». 

Le coaching sportif à domicile pour reprendre en douceur

Nombreuses sont les femmes à contacter l’agence de coaching sportif Ownsport pour des séances de sport post-accouchement. Par mesure de sécurité, il est préférable d’avoir terminé sa rééducation du périnée afin de pouvoir pleinement profiter de sa séance de coaching à domicile. 

Il peut s’agir d’une volonté de perdre du poids, d’affiner son ventre, retrouver du tonus ou simplement faire du sport pour se sentir mieux dans son corps et dans sa tête. Encadré par un coach sportif diplômé, vous avez l’assurance d’être suivie et encadrée par un professionnel de la remise en forme

Après un bilan complet, votre coach identifiera avec précision vos objectifs à court, moyen ou long terme. Les séances de sport seront progressives et adaptées à votre forme du moment. Vous décidez ensemble du nombre d’heure et de la fréquence d’entraînement selon vos disponibilités.

Le coach sportif Ownsport se déplace à votre domicile 7j/7 de 6h à 22h. Il apportera du petit matériel de fitness (bandes élastiques, tapis, haltères, plateau d’équilibre, etc) afin de vous faire travailler de manière efficace. 

Outre l’aspect sportif, votre coach peut effectuer un suivi nutritionnel afin de vous aider à perdre les derniers kilos post-grossesse

Les exercices à réaliser avec votre coach sportif à domicile

Dans un premier temps, votre coach prendra appui sur des exercices de respiration à l’image du vacuum. L’exercice consiste à se positionner sur le dos, pieds à plat au sol. Il s’agit d’un exercice de respiration stimulant le travail du périnée ainsi que du muscle transverse. L’enjeu est d’enfoncer son nombril dans le sol durant quelques secondes afin de gagner en tonicité

Rééducation périnéale : vaccum

Dans un deuxième temps, place au gainage. Les abdominaux hypopressifs, à la différence des crunchs par exemple, ne sont pas délétères pour votre périnée, bien au contraire. Renforcer sa sangle abdominale grâce au gainage vous permettra de retrouver rapidement une nouvelle silhouette. 

Rééducation du périnée

Enfin, vous pourrez gagner en intensité en réalisant des exercices : 

  • Assis sur le haut du corps
  • Debout sur l’ensemble des groupes musculaires
  • Avec des petites impulsions
  • Avec sauts et impulsions en tout genre

La progressivité est la règle. Or, votre coach sportif, en suivant si besoin les recommandations de votre sage femme vous proposera des exercices 100% individualisés. 

De fait, un travail des épaules avec haltères, de squat, des fentes et tout type de circuit training sera possible au fur et à mesure de l’avancement de votre rééducation périnéale.

Conclusion

La rééducation périnéale est indispensable pour toutes les femmes ayant accouché. Pour les sportives, elle revêt clairement un caractère obligatoire en raison des risques de fuites urinaires ou de prolapsus

Que ce soit par le biais d’une rééducation par méthode naturelle, électrostimulation ou biofeedback musculaire, nous vous encourageons à effectuer avec sérieux vos 10 séances minimum, remboursées à 100% par la sécurité sociale. 

Ensuite, vous pourrez poursuivre par une rééducation abdominale tout en démarrant vos premières séances de coaching à domicile. Grâce à des exercices doux et progressifs, vous retrouverez rapidement la ligne. Adieu les kilos superflus pour laisser place à un ventre plat en quelques semaines. 

Tester 1h à 19€ 😍

En collaboration avec Julie TAGLIAVINI, sage-femme à Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (83470).

D’autres articles pour les femmes enceintes

Publié le