coach sportif

Le rôle de l’intestin : plus important qu’on ne le croit !

L’intestin grêle, ou encore nommé le petit intestin, est une partie du système digestif. Cependant, le rôle de l’intestin dans l’organisme ne s’arrête pas à la simple digestion. Ainsi, dans cet article, nous allons décrire ses fonctions principales et voir l’impact de la nutrition sur celui-ci. De plus, les notions de probiotiques et de prébiotiques seront abordées.

Rôle de l'intestin : aperçu du système digestif

Rôle de l’intestin grêle


Qu’est ce que l’intestin grêle ?

L’intestin grêle fait partie du tube digestif de l’être humain. Situé entre la sortie de l’estomac et l’entrée du colon (gros intestin), le petit intestin s’étend en moyenne sur 6 mètres de long avec un diamètre variant entre 2 à 3 centimètres. Cet intestin grêle se divise en trois parties distinctes.

La première se situe directement après la sortie de l’estomac et se nomme le duodénum. Puis, le jéjunum se trouve dans le prolongement du duodénum. Pour finir sur l’anatomie de l’intestin grêle, l’iléon est le segment entre le jéjunum et le colon (pour les plus scientifiques d’entre vous).

Digestion et absorption

La digestion commence lorsque les aliments entrent dans votre bouche et que la salive libère les premiers sucs digestifs. Une fois que le bol alimentaire (ce que vous venez de manger) arrive dans l’estomac, les enzymes digestives continuent le processus. Lorsque le bol alimentaire sort de l’estomac, il n’est plus appelé de la même façon mais chyme alimentaire.

La digestion des aliments (du chyme dans ce cas) se termine au début de l’intestin grêle par la sécrétion de sucs pancréatiques et de bile. L’absorption des nutriments se réalise alors sur tout le long de l’intestin grêle. C’est à dire que le glucose, les acides gras et les acides aminés vont passer la paroi intestinal pour se retrouver dans le sang. Les vitamines et minéraux sont aussi absorbés.

Le microbiote intestinal

De quoi s’agit-il ?

Le microbiote intestinal, ou autrefois appelé flore intestinale, est l’ensemble des micro-organismes qui sont situés sur la paroi de notre intestin. Ces micro-organismes sont majoritairement des bactéries mais peuvent être aussi des champignons, des levures ou encore des virus.

Et oui, les bactéries ne sont pas que néfastes à notre organisme, bien au contraire ! Il y a ainsi environ 100 000 milliards de micro-organismes chez l’Homme adulte qui vivent dans l’intestin. Ils vont avoir de nombreux rôles dans votre organisme.

Fonctions du microbiote intestinal

Tout d’abord, la flore intestinale a une fonction métabolique. En effet, les micro-organismes participent à l’absorption de certains nutriments comme les vitamines, à la fermentation des nutriments non digestibles (fibres alimentaires, mucus) ou encore à la prolifération des cellules intestinales.

De plus, le microbiote intestinal à un rôle de barrière grâce aux jonctions serrées entre les micro-organismes bénéfiques. Ainsi, il va empêcher les micro-organismes néfastes au corps humain de passer à travers la paroi intestinale.

Il va aussi assurer une fonction immune. C’est à dire que la flore intestinale permet la maturation et l’activation des cellules du système immunitaire. Pour finir, elle assure le bon fonction de l’intestin en participant à sa maturation, à la production de mucus, etc.

Le microbiote est encore un énorme sujet d’étude pour les scientifiques et l’ensemble des fonctions qu’il cache ne sont pas encore découvertes. Il aurait une interaction sur les fonctions neurologiques de l’organisme. Dans tous les cas, le rôle de l’intestin ne s’arrête pas qu’à la simple digestion/absorption des nutriments.

Et la nutrition dans tout ça …

En fonction de ce que nous mangeons ou buvons, l’équilibre biologique peut être perturbé. A savoir que le microbiote intestinal est constamment en évolution depuis notre naissance. Des facteurs peuvent amener à un déséquilibre du microbiote appelé dysbiose.

En effet, des aliments ou autres peuvent détériorer les bons micro-organismes. C’est le cas par exemple d’une alimentation trop grasse ou de l’excès d’alcool. De plus, les médicaments antibiotiques détruisent les mauvaises bactéries mais aussi certaines bonnes bactéries de la flore intestinale. De ce fait, le microbiote ne peut plus assurer correctement ses nombreux rôles.

Mais des solutions existent, bien-évidemment, pour le rééquilibrer et que le rôle de l’intestin soit opérationnel. C’est le cas notamment en mangeant des probiotiques et des prébiotiques. Mais qu’est que c’est exactement ?

Les probiotiques

Les probiotiques sont, d’après l’OMS, « des microorganismes vivants qui, lorsqu’ils sont administrés en quantité adéquate, confèrent un bénéfice pour la santé de l’hôte au-delà de l’effet nutritionnel premier ». Pour simplifier les choses, les probiotiques sont des bactéries bénéfiques à l’organisme humain.

On les retrouve dans notre alimentation. Les yaourts ou les fromages en contiennent. De plus, les légumes en fermentation en ont aussi, comme la choucroute. Pour en savoir plus sur les probiotiques, n’hésitez as à consulter notre dossier Probiotiques.

Les prébiotiques

Les prébiotiques sont en majorité des fibres alimentaires qui ne peuvent pas être digérées par notre système digestif. Arrivées dans le microbiote, ces fibres fermentent et permettent la prolifération des bonnes bactéries. Ils ont aussi d’autres rôles expliqués dans notre article Prébiotiques.

On les retrouve dans divers aliments de la vie quotidienne, comme les fruits et les légumes. Les céréales complètes (non raffinées) et les légumineuses en ont aussi.

Le rôle de l’intestin est alors primordiale pour le bon fonctionnement de l’organisme. Ainsi, prenez soin de votre flore intestinale pour être en bonne santé !

Découvrez nos autres sujets nutrition

Publié le