coach sportif
CONTACT
x formation sport
Formation gratuite : 5 fondamentaux pour se remettre en forme comme un pro 💪

Soulevé de terre roumain : technique & conseils du coach !

Exécution des soulevés de terre roumains avec une barre lestée par un sportif de l'équipe Ownsport !

Le soulevé de terre roumain ou romanian deadlift est un exercice bien connu, idéal pour votre booty workout. Cette variante du soulevé de terre classique a l’avantage de concentrer le travail sur les fessiers.

Principes du soulevé de terre roumain expliqués notre coach personnel

Le soulevé de terre roumain recrute aussi particulièrement les ischio-jambiers, muscles situés à l’arrière des cuisses. Ils sont antagoniste des quadriceps et jouent un rôle prépondérant, notamment lors d’un squat en assistant les quadriceps, ou encore pour courir. Plus les ischios sont forts, meilleures sont les foulées. Ils apportent également une stabilité supplémentaire et essentielle au niveau des genoux.

Cependant sur un squat, les ischios-jambiers sont bien moins sollicités que les quadriceps. C’est pourquoi il est important d’inclure dans son programme des exercices d’ischios afin d’éviter tout déséquilibre entre l’avant et l’arrière des jambes. Ce qui serait dommageable, d’une part esthétiquement mais surtout pour les genoux qui deviendraient rapidement douloureux.

Le Romanian Deadlift est ainsi une bonne solution pour muscler les fessiers, entretenir les genoux et construire des jambes fortes et harmonieuses.
Enfin, l’exercice peut être effectué avec une barre ou des haltères pour une prise et un mouvement global plus naturel !

Romanian Deadlift à la barre…

Deux images de notre coach sportif avec une barre lestée pour faire l'exercice !
Le soulevé de terre roumain avec une barre lestée !

Départ debout en prise pronation. Pliez légèrement les genoux. Fléchissez les hanches en gardant le dos bien droit. Pour ce faire, poussez les fesses en arrière en conservant les jambes semi-tendues.
La barre doit rester en contact avec les cuisses. Descendez ainsi la barre jusqu’au milieu des tibias en la gardant la plus prêt de vos jambes.

Enfin, redressez-vous à la force des ischios-jambiers et des fessiers.

… ou aux haltères !

Un sportif saisit une haltère.
Le soulevé de terre roumain aux haltères, une autre alternative !

Prenez vos haltères avec la prise qui vous est la plus naturelle (généralement en prise marteau). Et comme la version avec barre, veillez à gardez le dos le plus plat possible (avec une légère cambrure au plus bas du mouvement) et a maintenir une légère flexion de genoux.

Muscles sollicités par le soulevé de terre roumain

Le Romanian Deadlift permet donc de travailler principalement les ischio-jambiers et les fessiers. Mais également les lombaires et les muscles du dos.
Il est donc idéal pour sculpter et renforcer le bas du corps. Notre coach le conseille donc à toutes les personnes désireuses de dessiner leur musculature, mais aussi aux sportifs en recherche de performance dans des disciplines comme la course la pied ou toute activité sollicitant particulièrement le bas du corps.

Conseils complémentaires

Prenez votre temps pour réaliser l’exercice du soulevé de terre roumain. L’important est de vous concentrer sur la bonne exécution du mouvement et sur la justesse de votre posture.

Vous ne devez ressentir aucune douleur dans le dos. Si c’est le cas, arrêtez l’exercice et tournez vous vers un professionnel.

Le but n’est pas de porter la barre jusqu’au sol dans la descente. Selon la longueur de vos ischios jambiers et votre morphologie en général, vous pourrez aller plus ou moins bas. Votre niveau de souplesse va également grandement influencer votre amplitude de mouvement. Vous pouvez arrêter dès que les muscles sont tendus.
Il est tout à fait possible de réaliser des routines quotidiennes de stretching en parallèle de votre entrainement si vous manquez de souplesse !

N’hésitez pas à demander à l’un de nos coachs sportifs si vous voulez être guidé dans votre entrainement !

Références

  1. Sangwoo Lee, Jacob Schultz, Joseph Timgren, Katelyn, Staelgraeve, Michael Miller & YuanlongLiu, « An electromyographic and kinetic comparison of conventional and Romanian deadlifts », (2018). sciencedirect.com
  2. Isabel Martín-Fuentes, José M. Oliva-Lozano & José M. Muyor, « Electromyographic activity in deadlift exercise and its variants. A systematic review », (2020). journals.plos.org

Plus d’exercices pour votre booty workout :

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *