coach sportif

Articulation, en prendre soin avec le sport

Pour se mouvoir, le corps utilise plus de 600 muscles. En règle générale, le tissu musculaire est rattaché au squelette et plus particulièrement à une articulation. Celle-ci permet à certains membres d’effectuer des mouvements de rotation ou de pliure. C’est ainsi qu’en théorie, lorsqu’un muscle se contracte, il gonfle et se raccourcit pour intervenir sur l’articulation et créer un mouvement. Malheureusement, même si les articulations ont pour fonction secondaire d’amortir les chocs, elles subissent de nombreuses frictions avec le temps et s’usent inévitablement il est donc important de faire de la prévention pour éviter les blessures liées au sport.

Un cours d'aquabike, une pratique sportive douce pour l'articulation.

 

Préserver le cartilage

Les douleurs articulaires sont un des troubles de la santé les plus répandus. Généralement, il s’agit d’arthrose. Cette maladie est provoquée par la dégradation du cartilage d’une articulation et touche principalement le dos, les genoux et les hanches. Cette dégénérescence est plus ou moins rapide en fonction de plusieurs paramètres comme la constitution de votre squelette, votre poids et l’intensité de vos efforts physiques. En effet, nous vous rappelons que pratiquer le sport de façon excessive peut nuire à votre santé et, dans le cas présent, détruire votre cartilage. Votre mobilité sera grandement réduite car le cartilage permet non seulement d’amortir les vibrations entre les os mais est aussi l’un des composants qui font glisser sans heurt l’articulation. Si ce tissu est abimé, et c’est irréversible car il ne se régénère pas le bougre, d’autres dégâts peuvent survenir car si les os s’entrechoquent, les inflammations des tendons et des ligaments deviennent chroniques.

 

Prémunir l’articulation des chocs

Les articulations sont présentes dans tout le corps humain et sont sollicitées continuellement. Par exemple, plusieurs articulations dans le poignet et entre les phalanges sont nécessaires pour faire bouger votre main. Il en va de même pour votre dos qui présente de nombreuses articulations, entre chaque vertèbre, pour absorber les chocs et augmenter l’amplitude de vos mouvements. Pour prendre soin de l’articulation de votre corps et ne pas finir totalement raide, il faut se prémunir des chocs autant que possible. Néanmoins, la solution n’est pas de rester ad vitam æternam immobile, au contraire, il faut bouger, mais en douceur !

 

Les bienfaits des sports aquatiques

Pour alléger les tensions que supportent vos articulations pendant l’effort physique, les sports aquatiques sont les plus intéressants. Ainsi, vous pouvez développer votre musculature sans craindre d’user vos articulations. Pour comprendre pourquoi ces sports sont favorables, un rappel de vos cours de physique s’impose : Tout élément plongé dans l’eau subit la poussée d’Archimède. D’une part, votre corps semble plus léger dans l’eau que sur la terre ferme ; d’autre part la poussée exercée à l’inverse de la gravité minimise les chocs ; enfin, cette poussée rend les mouvements plus lents, donc forcément moins rudes pour le squelette et ses jointures.

La natation

La reine des sports aquatiques présente l’avantage de faire travailler pratiquement tous les muscles du corps et, de plus, est excellente pour le cœur et le système pulmonaire. Néanmoins, même si la natation est un sport doux pour les articulations, elle reste une activité physique très exigeante.

Aquagym, aquabike, aquafusion

Pour les personnes d’une condition physique plus fragile, l’aquagym et ses cousins permettent d’atteindre rapidement une base solide car l’eau offre plus de résistance que l’air, l’effort musculaire est accentué mais pas la tension articulaire. On estime que 30 minutes de gym dans l’eau sont équivalentes à 1h30 d’exercices similaires sur terre.

Enfin, la récupération fait partie intégrante de tout bon programme sportif et l’eau peut encore vous rendre service pendant cette phase. Plusieurs études démontrent que lorsque le corps est en flottaison, la récupération mentale et physique s’en trouve stimulée. En piscine, c’est faisable, mais le caisson d’isolation sensorielle apporte de nouvelles promesses en la matière (voir cet article).

 

Autres sujets sur la prévention des blessures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *