Comment soigner une tendinite ? Nos conseils pour limiter l’inflammation

Soigner une tendinite est un casse-tête pour le sportif. Amateur comme professionnel, il y a de fortes chances qu’une pratique sportive régulière déclenche une inflammation au niveau du coude, de l’épaule, du poignet ou encore du genou. Certaines tendinites sont propres à un sport comme le tennis elbow et le golf elbow. La tendinite s’installe discrètement puis ne vous quittera plus durant de longues semaines. Dès les premiers signes, il est donc indispensable de prendre au sérieux cette blessure. Dans un précédent article, vous aviez pu découvrir nos conseils pour éviter son apparition. Aujourd’hui, Ownsport vous présente les méthodes efficaces pour soigner une tendinite. Votre coach sportif à domicile aura un rôle important à jouer. En vous proposant des séances 100% individualisées, votre tendinite au talon d’Achille ou encore du tendon rotulien sera prise en charge grâce à des exercices adaptés.

Tendinite talon d'achille
https://www.flickr.com/photos/achilles-tendonitis/19133973942/

Tendinite : Comment la reconnaître ?

La tendinite peut être difficile à identifier pour un néophyte. En effet, le lendemain d’une séance de sport, on se réveille parfois avec 1001 douleurs. S’agit-il de courbatures ? D’une petite élongation ? D’une tendinite ? D’un problème musculaire ou plutôt nerveux ?
La tendinite est également nommée tendinopathie et correspond à une lésion, généralement inflammatoire ou résultante d’anomalies structurelles au niveau d’un tendon. Le tendon est douloureux à la palpation ou lors de la pratique sportive. Généralement, c’est lorsque la douleur ne disparaît pas au bout de quelques jours et se déclenche lors de certains mouvements bien spécifiques, mettant en jeu l’articulation, que notre diagnostic s’affine.

L’arrêt du sport ? Pas toujours recommandé

La tendinite peut se déclencher suite à votre pratique sportive ou professionnelle. Elle est la résultante d’efforts répétés ou intenses, d’une technique d’exécution mal maîtrisée ou d’un déséquilibre postural. Par exemple, en se lançant corps et âme dans la course à pied quasiment du jour au lendemain, vous aurez plus de chance de déclencher une tendinite au talon d’Achille. Idem, chez vous ; si vous souhaitez vous lancer dans le dernier « Challenge Squat » à la mode sur les réseaux sociaux pour avoir un fessier d’enfer avant l’été, pas sûr que vous puissiez échapper à une tendinite des genoux avant la fin du mois. Autrement dit, un changement brusque de vos habitudes sportives augmente considérablement le risque de tendinites.

Au travail, le principe est le même. Un geste maintes fois répété, qui plus est, en manipulant des charges lourdes peut entraîner à moyen terme l’apparition de tendinites assez invalidantes.

Une fois la tendinite installée, l’arrêt total du sport n’est pas toujours recommandé. Pour favoriser la cicatrisation, il conviendra d’adapter sa pratique plutôt que de l’arrêter totalement. Votre coach sportif Ownsport est qualifié pour s’adapter à cette situation. La réathlétisation fait partie de ses compétences. De fait, il modifiera votre séance du jour afin que vous puissiez rester actif, sans déclencher de douleur. Ainsi, le tendon lésé ne sera pas sollicité mais vous pourrez continuer à vous entraîner pour atteindre votre objectif.

Tendinite au genou
https://www.flickr.com/photos/musikcrayz/9610101674/

Le médecin

Un rendez-vous chez le médecin doit être votre premier réflexe. Une échographie ou un IRM permettront de poser un diagnostic plus précis et d’identifier la gravité de votre tendinite :
Le stade I : La douleur disparaît à l’effort.
Stade II : Initialement calmée par le mouvement, la tendinite réapparaît en cours d’activité de façon de plus en plus précoce et intense.
Stade III : Douleur permanente, plus ou moins bien calmée par le repos, et empêche toute activité.

Pour calmer l’inflammation, nous vous recommandons d’apposer de la glace (glaçon ou petit pois surgelé). Réalisez cette opération 2 à 3 fois par jour par session de 20 minutes. Le matin, au réveil, pensez au baume du tigre sur la zone douloureuse. Le soir, devant la TV, un cataplasme d’argile verte sera parfait. Ces trois gestes, effectués quotidiennement permettront de soigner rapidement votre tendinite.
Évitez la prise d’anti-inflammatoire non stéroïdiens par voie orale. En effet, ceci est susceptible de masquer la douleur sans traiter le problème en profondeur. Idem pour les infiltrations de corticoïdes qui sont remises en cause dans le traitement d’une tendinite.

Le kinésithérapeute

Voici votre nouvel meilleur ami pour soigner une tendinite. Des séances de kiné s’avèrent indispensables pour se débarrasser d’une tendinite. Au programme : des massages, des étirements, du travail excentrique, des ondes de chocs ou un traitement au laser.

Concernant les massages, oubliez les petites papouilles pour vous endormir le soir. Là on parle de massage transverse profond (MTP). Le kinésithérapeute va venir masser très fortement le tendon de manière transversal. Ceci permettra d’augmenter l’afflux sanguin pour une meilleure cicatrisation.

Les séances d’étirements seront importants puisqu’une bonne souplesse est indispensable pour éviter les blessures d’où l’importance de s’étirer.

Le protocole de Stanish, largement utilisé par les kinés, s’appuie sur un travail excentrique. Ce type de contrainte permet de renforcer muscles et tendons.

Les ondes de chocs, là encore assez douloureux, mais ayant fait ses preuves pour soigner une tendinite seront sûrement au programme de votre rééducation. Sans vraiment caricaturer, c’est un peu comme si on appliquait un mini marteau-piqueur durant quelques minutes sur votre tendinite afin de faire saigner le tendon. Ce saignement induit une vascularisation accrue qui favorise la cicatrisation. Douleurs assurées mais guérison au rendez-vous !

Ondes de choc
https://www.flickr.com/photos/torontophysiotherapyclinic/7854692592/

L’acte chirurgical pour les tendinopathies

Une tendinite bien installée est sûrement l’une des blessures les plus longues à guérir. En dernier recours, l’acte chirurgical est recommandé.
Les injections de PRP ont également fait leur preuve pour soigner une tendinite. Des sportifs de haut niveau comme Rafael NADAL ont eu recours à cette technique prometteuse. PRP signifie plasma riche en plaquettes. Pour cela, on vous prélève quelques millilitres de sang que l’on va passer dans une centrifugeuse. Cette action permet d’enrichir le sang en plaquette et en facteur de croissance. Ensuite, votre propre sang riche en plaquette vous sera réinjecté. Cette opération se réalise en ambulatoire.
Le chirurgien peut également évoquer un peignage pour soigner votre tendinite. Dans ce cas, il s’agit de réaliser une incision verticale sur le tendon. Ces incisions longitudinales permettront d’accélérer la cicatrisation.

Concernant le délai d’une guérison totale, il est quasiment impossible de s’avancer en ce qui concerne les tendinites. Qu’il s’agisse d’une tendinite de la coiffe des rotateurs, du tendon quadricipital ou le fameux tennis elbow, les pathologies ont chacune leurs particularités. De plus, chaque personne réagit différent aux traitements proposés. Néanmoins, sachez que plus la prise en charge sera rapide, meilleur seront vos chances de guérisons. Il convient donc de ne pas traîner pour consulter un médecin en cas de suspicion de tendinites. En règle générale, une tendinite naissance peut être guérie en 2 à 3 semaines contre 6, 12 ou 18 mois pour des tendinites de stade III.

Conclusion

Pour soigner une tendinite ou une tendinopahtie, il vous faudra du temps, de la patience et un protocole adapté. Il est rare que le glaçage seul ou la mise au repos suffise à soigner une tendinite. Généralement, il convient de multiplier les solutions afin de maximiser ses chances. Sachez que l’apparition de tendinites ne signifie pas l’arrêt de votre pratique sportive. Votre coach sportif Ownsport s’adaptera à votre pathologie pour vous proposer des séances de sport adaptées. Il pourra également continuer le travail du corps médical et notamment du kinésithérapeute grâce à un travail excentrique favorable à la guérison de vos tendinites. Si vous souhaitez en savoir plus sur les tendinites, n’hésitez pas à consulter notre article « Comment éviter une tendinite ? ». Vous y découvrirez que l’alimentation, l’hydratation ainsi qu’une pratique sportive encadrée seront les meilleurs solutions.

1 pensée sur “Comment soigner une tendinite ? Nos conseils pour limiter l’inflammation”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *