coach sportif
CONTACT
x formation sport
Formation gratuite : 5 fondamentaux pour se remettre en forme comme un pro 💪

Sport & canicule : les précautions à prendre pour se protéger

Une sportive en plein soleil essuie de la sueur sur son front.

Chaque été connaît ses pics de chaleur, et avec eux, ses sportifs imprudents s’exposant à l’insolation ! Vous voulez maintenir une activité physique tout en préservant votre santé ? On vous dévoile si sport et canicule sont compatibles !

Sport et canicule : quels sont les dangers ?

L’insolation, le grand risque en période de canicule

L’insolation désigne globalement tous les effets pathologiques liés à l’exposition à de fortes chaleurs. Par conséquent, il y a plusieurs niveaux d’insolation, de la forme bénigne à la forme grave 1. Les symptômes sont assez variés en fonctions des personnes et de la gravité : déshydratation, maux de tête, nausées, vomissements, fatigue, fièvre…

Par conséquent, gare aux activités sportives de plein air aux heures d’ensoleillement, ou dans des pièces où il fait trop chaud. En effet, le sport fait monter la température corporelle d’un cran. En additionnant cela à la canicule, le risque de coup de chaleur est accru !

Toutefois, certaines personnes sont bien plus sensibles que d’autres à l’insolation et aux effets néfastes de la hausse des températures.

Pas tous égaux face aux fortes chaleurs

Un homme quinquagénaire s'éponge le front avec une serviette.
Les publics fragiles tels que les seniors doivent tout particulièrement se méfier de la canicule !

Ce n’est plus un secret pour personne, les grandes victimes des fortes chaleurs sont les seniors.
Ces derniers, ayant une sudation moins efficace avec l’âge, évacuent moins bien la chaleur. Ils ont également tendance à se déshydrater plus facilement, faute de ressentir la soif correctement et car leur corps ne stocke plus autant d’eau.

Par ailleurs, comme le rappelle le ministère de la santé (voir ici), les enfants en bas âge ne doivent pas non plus être exposés au soleil entre 12h et 16h en été. En effet, il s’agit du moment où les températures sont généralement les plus hautes. Et les enfants sont particulièrement sensibles à la déshydratation, en particulier les tous petits.

Les femmes enceintes souffrent également davantage de la chaleur. Elles ont en effet un métabolisme déjà très énergivore, et peuvent souffrir d’autres symptômes associés à la grossesse comme les problèmes de circulation et les nausées. Cet état général déjà peu agréable peut être aggravé par les fortes températures.

Chaleur et problèmes cardiaques

Si les températures sont trop élevées pour votre corps, votre cœur va pomper plus rapidement en compensation, afin de tenter d’évacuer la chaleur. Et comme vous le savez, l’activité physique va elle aussi faire monter la fréquence cardiaque !
C’est pourquoi les personnes souffrant de problèmes tels que l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque ou d’autres pathologies cardiovasculaires sont particulièrement à risques.
Pour éviter le coup de chaud, évitez de faire du sport lorsque les températures sont élevées. Par ailleurs, restez proche de votre médecin pour l’avertir du moindre symptôme inquiétant.

Peut-on allier sport et canicule ?

Pour les publics particulièrement fragiles évoqués ci-dessus (seniors, personnes souffrant de problèmes cardiaques, femmes enceintes…) nous ne saurions donc que trop vous déconseiller de vous entrainer en période de canicule. Ce, en particulier concernant les activités sportives intenses sur le plan cardio.

Néanmoins, cela ne veut pas dire que tout le monde est nécessairement privé d’activité physique, comme le soulignent certains médecins 2. Pour les sportifs qui ne veulent pas abandonner leurs activités pendant de longues périodes en été, voici quelques façons de conjuguer sport et canicule !

L’hydratation, la base !

Une sportive boit de l'eau dans une gourde.
Boire suffisamment, une prescription trop souvent ignorée !

Vous allez dire que c’est évident, et pourtant, rares sont ceux à s’hydrater suffisamment. S’il est recommandé de boire environ 1,5l d’eau en général, en période de canicule, 2l d’eau est considéré comme l’idéal. Et oui, même si vous n’avez pas soif, il est important de faire attention à boire suffisamment !

Pour éviter de ne pas se rendre bien compte des quantités par manque de soif, nous vous recommandons de bien doser l’eau que vous consommez. Pour cela, vous pouvez vous baser sur le nombre de bouteilles vidées dans la journée (si vous buvez de l’eau en bouteille). Sinon, des gourdes graduées existent, y compris avec des contenances de 2l. Bien sûr, vous pouvez aussi connaître la contenance de votre gourde sans qu’elle soit graduée, et ainsi boire suffisamment.

D’une façon générale, les urines doivent être de couleur jaune claire. Si vous remarquez un changement inhabituel et important, il se peut que vous soyez déshydraté. Soyez donc prudent !

D’autres manières de rester hydraté quand il fait chaud

Consommer des aliments à forte teneur en eau est aussi pertinent. Vous pouvez ainsi privilégier certains fruits (comme la pastèque ou le melon par exemple) ou certains légumes (concombre, tomates…).

Par ailleurs, saviez-vous que d’après certaines études, l’une des boissons les plus hydratantes serait le lait ? Si tous les chercheurs ne s’accordent pas sur la question de LA boisson la plus hydratante, le sodium contenu dans le lait permettrait de rester hydraté plus longtemps qu’avec de l’eau ! Cela vaut donc le coup de boire un verre de lait en période de canicule. 😉

Bien choisir ses heures d’entrainement

Même en période de canicule, certaines horaires sont plus fraiches, et donc davantage propices à l’exercice physique. S’il fait chaud, il est conseillé de s’entrainer plutôt tôt le matin ou éventuellement le soir (selon les températures). Ceci, afin d’éviter les pics de chaleurs. C’est tout particulièrement le cas si vous êtes adepte de la course à pied par exemple, quand le soleil frappe mieux vaut vous abstenir !
Globalement, il est déconseillé de sortir entre 11h et 21h. Néanmoins, cela dépend bien sûr des températures (car toutes les canicules n’évoluent pas de la même façon).

Si vous avez la chance de bénéficier de la climatisation, un entrainement en intérieur sera plus confortable.
⚠️ Attention toutefois aux changements brusques de températures (en particulier s’il y a un écart important entre celle de l’intérieur et de l’extérieur).

Éviter de conjuguer activités sportives à haute intensité et canicule

D’une façon générale, s’il fait trop chaud cet été, évitez de pratiquer des sports à haute intensité.
Le HIIT et le cross training par exemple, pourront être remplacés par de la gym douce (comme le Pilates) ou de la natation. Cette dernière activité est d’ailleurs très populaire en période estivale, idéale pour fuir la chaleur tout en continuant à bouger.

Tenue de sport et canicule : quel choix faire ?

Il s’agit ici plus d’un paramètre de confort, toutefois cela change tout pour votre séance ! En effet, une tenue sportive ample, et/ou des vêtements en tissu technique permettront d’évacuer la sudation efficacement. Vous pourrez ainsi associer sport et canicule sans être trop gêné par la transpiration.

La couleur blanche ayant pour spécificité de repousser les rayons, elle est intéressante à porter si vous vous exposez au soleil ! À contrario, évitez les vêtements noirs, qui eux vont rapidement capter la chaleur.

Pour finir !

S’il n’est pas impossible de maintenir le sport pendant la canicule, nous vous recommandons toutefois d’être très prudents quant à votre manière de pratiquer. Les publics plus fragiles feront tout aussi bien de s’abstenir par mesure de sécurité les jours de fortes chaleurs. D’une façon générale, nous vous invitons à faire preuve de la plus grande prudence quant au moindre symptôme d’une insolation !
N’hésitez pas à demander conseil à votre médecin concernant votre pratique sportive estivale. Par ailleurs, suivez bien les recommandations d’un coach sportif diplômé. Ainsi, vous pourrez vous entrainer en toute sécurité !

Références :

  1. Bournérias, F., « Insolation », Encyclopædia Universalis, 2023. Disponible sur universalis.fr.
  2. Sébastien, D., Paillard, N., « Canicule : le danger des activités physiques », France Télévision, 2023. Disponible sur francetvinfo.fr.

Découvrez nos autres sujets santé :

Publié le

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *