coach sportif

Sport pendant la grossesse : à bannir / à privilégier

Il est recommandé à chaque femme enceinte de continuer à faire du sport pendant la grossesse. Cela permet de se défouler, d’éviter le mal de dos, diminuer son stress, limiter la prise de poids, améliorer son sommeil ou simplement poursuivre sa vie sociale. Les futures mamans devront simplement adapter l’effort et l’intensité afin de bouger sans danger pour le bébé.

Soyez à l’écoute de votre corps pour faire du sport pendant la grossesse

Enceinte

« Soyez à l’écoute de votre corps » est de loin, la phrase que vous entendrez le plus une fois enceinte. Que vous demandiez conseil à votre sage femme ou votre gynécologue obstétricienne, rares sont les moments où il/elle vous indiquera qu’une activité physique est à bannir complètement. A part quelques exceptions comme la plongée sous-marine, les sports de combat en compétition, etc, les possibilités sont nombreuses pour faire du sport pendant la grossesse. Le critère qui supplante tous les autres est d’être attentive à votre corps. 

Ainsi, soyez réceptive aux petits signaux tels que des tiraillements dans le ventre, des douleurs en bas du dos ou encore un essoufflement important. Dans ce cas, il convient de stopper rapidement son activité sportive pour l’adapter à votre condition physique

Prenons l’exemple des sports de combat. Il va de soi que vous n’allez pas monter sur un ring de boxe française pour participer à une compétition enceinte. Cependant, rien ne vous empêche de continuer votre sport au sac, à vide ou avec un sparring-partner.

L’idée est de faire abstraction de la performance pour se concentrer davantage sur la notion de plaisir. Restez active mais sans excès constitue une ligne de conduite à tenir durant sa grossesse. 

Les sports à bannir 

Il existe de nombreux sports interdits durant sa grossesse. Ceci s’explique en raison des chocs, du risque de chute, des vibrations ou encore des fluctuations cardiaques ou sanguines trop importantes. 

La liste est non exhaustive mais on y retrouve la plongée sous marine, le parachutisme, le ski nautique, le snowboard, le roller, le squash, etc. On oublie également les sports collectifs (rugby, handball, etc), l’équitation ou la gymnastique artistique. N’oubliez pas que pratiquer une activité à risque peut être dangereux pour l’enfant à naître.

Certains sports sont à envisager au cas par cas comme la course à pied ou le vélo. L’activité en elle-même n’est pas dangereuse, à condition de pratiquer à une intensité modérée. Cependant, le risque de chute est bien réel. 

Les sports à privilégier 

Sport pendant la grossesse

N’ayez crainte, il existe bon nombre de sports à pratiquer pendant la grossesse. La victoire revient à la gymnastique douce ainsi qu’à la natation. Ces activités, largement plébiscitées durant la grossesse, permettent de se défouler sans risque pour le fœtus, ni pour la maman. Ainsi le yoga, le Pilates ou le stretching sont à valoriser. 

A la piscine, privilégiez le crawl, le dos ou la nage avec matériel (planche, palmes). La brasse est à limiter, pouvant causer des douleurs dorsales en raison d’une cambrure répétée au fil des longueurs.

La marche, l’aquagym ainsi que le fitness sont parfaits. Pratiquer enceinte ces activités vous fera le plus grand bien. Ils permettent de booster votre circulation sanguine tout en maintenant vos capacités cardiaques.

En salle, vous aurez à disposition des biking, des vélos elliptiques, des tapis roulants ainsi que de nombreuses machines guidées. Tous ces appareils sont compatibles avec votre grossesse, à condition qu’elles ne vous procurent aucunes douleurs. 

A la maison, il existe une multitude d’exercices au poids du corps à réaliser sans risque. Seul bémol, pas de sauts ni d’abdominaux de type crunch. Les déplacements latéraux ainsi que le gainage sont à valoriser. L’usage du TRX, des bandes élastiques ou d’un Swiss Ball est appréciable pour réaliser du sport à domicile (en savoir plus). 

Etre encadré par un coach sportif diplômé

Sport pendant la grossesse : coaching

Que vous soyez une sportive débutante ou assidue, il n’est pas facile de s’y retrouver parmi la liste des sports interdits et autorisés. De plus, cette liste est propre à chacun à l’image de la course à pied. Certaines femmes enceintes continuent la course à pied durant le 1ervoire le 2èmetrimestre tandis que d’autres ressentent un profond désagrément au niveau abdominal.

Un coach sportif peut donc vous aider à faire du sport pendant la grossesse. Que vous soyez au 1er, 5èmeou 7ème  mois de grossesse, il vous préparera des séances de sport 100% individualisées. Chaque cours est adapté à votre forme du jour ainsi qu’à vos possibilités du moment.

Votre corps change, votre pratique sportive également. Faire du sport doit rester un plaisir. L’idée est donc de déléguer la préparation des séances pour se concentrer sur votre bonheur.

Bien qu’il existe de nombreux sports autorisés, le trio natation, gymnastique douce et marche arrivent en tête. Le coaching à domicile, par le biais de circuit training et du fitness vient donc casser cette routine en vous proposant à chaque fois, de nouveaux exercices. 

Conclusion

Le sport pendant la grossesse est à encourager. Il vous permettra de vous sentir mieux dans votre tête ainsi que dans votre corps. La grossesse peut être un moment long et difficile dans la vie d’une femme.

Durant 9 mois, il convient donc de ne pas délaisser la pratique du sport mais de simplement l’adapter à vos possibilités du moment. Un coach sportif à domicile peut vous accompagner afin de mettre en place des séances de sport 100% personnalisés.

Tester 1h à 19€ 😍

D’autres articles pour les femmes enceintes

Publié le